Ankara demande à l’ambassadeur israélien de quitter le pays « pour un moment » – Al3omk

Ankara demande à l’ambassadeur israélien de quitter le pays « pour un moment »

2017-12-21t144109z_551890505_rc156bc3a940_rtrmadp_3_usa-trump-israel-turkey_0_0.jpg

La Turquie a demandé mardi à l’ambassadeur d’Israël à Ankara de quitter le pays « pour un moment » après les violences aveugles et les assassinats de Palestiniens par des soldats israéliens le long de la frontière de Gaza.

Le ministre des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur Eitan Naeh et lui a signifié qu’il serait « approprié » pour lui de retourner dans son pays « pour un moment »,

Au moins 60 manifestants palestiniens, qui protestaient contre le transfert de l’ambassade américaine à Al-Qods, ont été tués et des milliers d’autres blessés par les forces israéliennes.

Plus tôt dans la journée, le chef du gouvernement Binali Yildirim a appelé, devant les députés du parti Justice et développement (AKP, au pouvoir), les pays musulmans entretenant des relations avec Israël à « les reconsidérer » et à la tenue vendredi prochain d’un sommet extraordinaire de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

La Turquie, qui assure la présidente tournante de l’organisation panislamique, a organisé, en décembre dernier, un sommet extraordinaire de l’OCI à la suite de la reconnaissance par le président américain de Jérusalem comme capitale d’Israël.

La veille à Londres où il effectue une visite officielle, le président Erdogan a décrété trois jours de deuil national en solidarité avec le peuple palestinien et a qualifié l’agression des fores israéliennes de « génocide », affirmant qu’Israël « pratique le terrorisme d’État, Israël est un État terroriste ».

Ankara a également annoncé, lundi, le rappel de ses ambassadeurs à Washington et Tel-Aviv pour consultation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top