Boutaleb: Le Maroc peut se positionner comme une destination leader du tourisme d’affaires – Al3omk

Boutaleb: Le Maroc peut se positionner comme une destination leader du tourisme d’affaires

lamia-boutaleb-2.jpg

Passation des pouvoirs entre Akhannouch et Sajid, ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l'Artisanat et l’Economie sociale

Le Maroc peut se positionner comme une destination leader du tourisme d’affaires, eu égard à ses potentiels importants, a souligné, vendredi soir à Tanger, la Secrétaire d’Etat chargée du tourisme, Lamia Boutaleb.

« Le Maroc peut avoir un rôle de choix dans le domaine du tourisme d’affaires, appelé aussi « MICE », à la faveur de sa position géographique stratégique, ses potentiels culturels et naturels importants, ses infrastructures d’envergure et de sa compétitivité prix », a précisé Mme Boutaleb, qui s’exprimait lors d’un séminaire sur la découverte de la destination de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Après avoir mis en avant la place qu’occupe le tourisme en tant que l’un des secteurs les plus importants au Maroc, la Secrétaire d’Etat a fait savoir qu’en termes de recettes le secteur touristique rapporte actuellement environ 70 milliards de dirhams (MMDH) et les prévisions tablent sur 100 MMDH dans cinq ans.

« Pour y arriver il faut qu’on aille vers des activités à valeur ajoutée, en l’occurrence le MICE », a-t-elle insisté, estimant que le Maroc a un rôle très important à jouer dans le développement de cette activité stratégique.

Et d’ajouter que cette rencontre, qui réunit environ 50 organisateurs d’événements et représentants d’agences spécialisées MICE et corporate venus du Maroc et de la France, se veut une occasion pour débattre de l’avenir de cette activité au Maroc et des potentiels que regorge la destination de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, réitérant la volonté de son département de développer ce segment de façon stratégique et structurée.

« Nous avons décidé de mettre en place un Bureau marocain des congrès, qui est chargé de la promotion de l’activité de tourisme d’affaires, sur la base d’une approche structurée », a noté Mme Boutaleb, assurant que son département continue à oeuvrer pour développer cette activité prioritaire et renforcer les infrastructures d’accueil.

Pour sa part, le directeur de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) en France, Khalid Mimi, a mis en avant l’importance de l’industrie MICE pour le Maroc, qui constitue l’un des axes majeurs de la vision 2020 du tourisme, notant que le Maroc peut se positionner désormais comme une destination phare du tourisme d’affaires, grâce à ses infrastructures importantes et à son patrimoine culturel et naturel riche.

De son côté, le président du Centre régional du Tourisme (CRT) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mustapha Boucetta, a souligné que cette rencontre vise à promouvoir le tourisme d’affaires aux niveaux régional et national, notant que la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima offre toutes les conditions nécessaires pour le développement de cette activité stratégique.

« La ville de Tanger recèle des infrastructures d’envergure, qui promettent d’ouvrir la ville sur d’autres types de clientèle, en particulier sur le tourisme de congrès », a-t-il estimé, notant que cette rencontre vise à partager la vision, les objectifs et les opportunités du tourisme d’affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top