Droits de l’homme au Maroc : Rapport positif du Département d’Etat US

droit_de_lhomme_flash.jpg

Les Etats-Unis ont mis en avant, vendredi, la consolidation du processus démocratique au Maroc, en soulignant encore une fois, le caractère « crédible » des élections législatives, tenues en octobre 2016 dans le Royaume, qui « étaient exemptes de toutes irrégularités systémiques ». 

« Les observateurs internationaux et nationaux jugent que les élections législatives de 2016 étaient crédibles et (…) exemptes de toutes irrégularités systémiques », note le Rapport sur la situation des droits de l’Homme au titre de l’année 2017, rendu public à Washington par le Département d’Etat US.

Le document, qui note que ces élections ont été qualifiées de « libres, équitables et transparentes» par les principaux partis politiques et les observateurs nationaux, fait savoir que «les électeurs ont été en mesure de choisir librement leurs candidats ».

Le rapport de la diplomatie US, qui s’arrête sur la participation des femmes au processus politique, notamment électoral, au Maroc, relève qu’ »un nombre record de femmes » ont été élues lors des élections de 2016.

S’agissant des droits des migrants, le département d’Etat souligne la politique de régularisation et d’intégration adoptée par le Maroc, saluant la volonté du Royaume de coopérer avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et d’autres organisations humanitaires internationales, dans le but de « protéger et assister les réfugiés et les demandeurs d’asile ».

La même source fait savoir que le gouvernement marocain « a alloué des fonds à des organisations humanitaires, nationales et internationales, pour venir en aide aux migrants, y compris les réfugiés ».

La diplomatie américaine a mis en exergue, également, les efforts consentis par les autorités marocaines, en collaboration avec leurs homologues espagnoles, pour « démanteler les réseaux de trafic » de clandestins.

Le rapport rappelle, à cet égard, l’adoption, en janvier 2016, du projet de loi portant approbation de la convention internationale sur les migrations dans des conditions abusives et sur la promotion de l’égalité des chances et de traitement des travailleurs migrants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top