El Othmani: Le gouvernement accorde un intérêt particulier au dossier de l’eau

0702-eau-maroc-m.jpg

Le gouvernement accorde un intérêt particulier à l’eau potable et à l’eau d’irrigation et œuvre afin d’exécuter les instructions de le Roi Mohammed VI qui souligne le caractère vital et prioritaire de cette question, a affirmé, vendredi, le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani.

Un communiqué du département du Chef du gouvernement indique que M. El Othmani a relevé, lors de l’ouverture des travaux de la Commission en charge du dossier du déficit en eau potable et eau d’irrigation, que le gouvernement traite cette problématique avec le sérieux nécessaire et lui accorde l’importance qu’elle mérite.

C’est dans cette optique que cette commission a été créée, a travaillé durant trois mois, a mis en place un programme de priorités et élaboré un rapport, se trouvant actuellement en sa version presque finale, qui sera approuvé aujourd’hui en vue d’être soumis à le Roi, a dit le Chef du gouvernement, qui a précisé avoir suivi en personne le travail de cette instance.

Le Souverain a donné, ce jeudi, Ses instructions concernant la problématique de l’eau et qui comportent plusieurs observations qui seront prises en en compte dans l’élaboration du plan d’urgence et traités avec le plus grand sérieux, a insisté, dans ce sens, El Othmani.

La Commission tranchera bientôt au sujet de la manière qui sera adoptée dans la mise en œuvre de ce plan, tandis que le gouvernement mobilisera les moyens financiers, humains et techniques pour l’exécuter dans les plus brefs délais, a-t-il fait savoir, se disant optimiste quant à la réussite de ce projet.

Un programme de priorités a été établi comportant des mesures urgentes relatives à l’intervention à court terme, précisément en été prochain, et autres relatives à une intervention à moyen terme, à savoir dans les années à venir, a expliqué M. El Othmani.

Le plan d’eau actuel repose sur l’ancien plan national, en cours de renouvellement, a-t-il noté, ajoutant que la commission technique s’est basée sur certaines des dispositions qu’il comporte afin de le développer selon les évolutions actuelles.

Il est prévu que cette commission présente, en se basant sur les prévisions qu’elle a établies, des propositions pour intervenir dans les régions qui connaîtront un déficit en eau à court et à moyen termes, a-t-il assuré.

Se réjouissant de la bonne année pluvieuse qu’a connue le Maroc, M. El Othmani a fait remarquer que cette série de propositions, présentée par la commission, s’inscrit dans le cadre des mesures préventives pour remédier à tout problème pouvant survenir l’été prochain.

Selon le communiqué, M. Othmani a fait remarquer que ce programme permettra de rendre rapides, précises et efficaces les interventions du gouvernement au service des citoyens, de donner à tous les Marocains accès à l’eau potable et d’adapter l’eau d’irrigation aux besoins de l’agriculture selon les programmes en vigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top