Environ de 100 mille divorces lancent l’alarme et laisse naître le réseau “chaml” – Al3omk

Environ de 100 mille divorces lancent l’alarme et laisse naître le réseau “chaml”

fbhwAHErpq4Xtxk-640x380.jpg

Sous le thème “Un réseau fort, une médiation réussie et une famille sûre”, le réseau « chaml » a organisé une conférence de presse jeudi dernier à Rabat à l’occasion de la Journée mondiale de la famille.

 Le réseau qui englobe une trentaine d’associations et de centres d’écoute des différentes régions du Maroc, a plaidé pour rénover nos pratiques dans le domaine de la médiation familiale afin de professionnaliser les interventions sociales en faveurs de famille marocaines.

 Les responsables de ce réseau, et pour promouvoir la culture de la médiation familiale, ont souligné la nécessité de déployer de multiples efforts et de mobiliser la société civile vers un nouveau modèle intégré et efficace de médiation sociale. Un modèle nourrit par la formation en matière et qui par son perfectionnement et professionnalisme peut résoudre les conflits familiaux.

 Dans son intervention à cette occasion, la présidente du réseau “Chaml” pour la médiation familiale, Asmaa El Moudden a indiqué qu'”il est nécessaire de développer une stratégie intégrée pour les centres de médiation familiale qui prend en considération l’identité marocaine et qui s’ouvre sur les autres expériences humaines”.

 El Moudden a noté que la famille marocaine, étant le noyau dur de la société, joue un rôle primordial dans l’éducation correcte et équilibrée des individus et contribue au développement durable de la société, ajoutant que la dislocation familiale menace la cohésion et la stabilité sociale et l’avenir des générations montantes.

 La famille marocaine fait face à plusieurs défis qui menacent sa stabilité et celle de la société, notamment la dislocation familiale, le divorce et leurs effets néfastes sur le bien-être du couple et des enfants, ainsi que les problèmes judiciaires qu’ils engendrent, a-t-elle relevé.

 Dans ce sens, El Moudden a fait savoir qu’environ 100 000 affaires de divorce ont été enregistrées durant l’année 2017, ainsi que 35.000 affaires de pension alimentaire, plaidant pour des formations ayant pour but de préparer les futurs couples à une vie conjugale basée sur la complémentarité et l’entraide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top