Hamza Derham libéré après avoir purgé une peine d’un an – Al3omk

Hamza Derham libéré après avoir purgé une peine d’un an

58f75430.png

JUSTICE – La vidéo d’un jeune marocain qui roule à grande vitesse en Ferrari, une bouteille de champagne à la main, avait créé un véritable buzz l’année dernière après avoir été massivement partagée sur les réseaux sociaux. Son protagoniste, Hamza Derham, dit “Moul Lferrari”, a été libéré, mardi 5 juin, après avoir passé un an et 14 jours à la prison locale de Salé.

Arrêté pour conduite en état d’ivresse et défaut d’assurance auto, le jeune homme devait retrouver sa liberté le 19 avril, d’après son avocat Mohamed Akdime, mais Derham était encore impliqué dans un second dossier.

Après l’accident, cinq personnes, dont deux policiers en charge du procès verbal, avait en effet été accusées de modification des indices d’un accident de circulation et délit de fuite, de faux en écriture et de falsification de documents officiels. Les deux policiers ont finalement été les seuls à être bénéficier d’un sursis. Derham était pour sa part également soupçonné de complicité de falsification des documents du P.V. et risquait 8 mois de prison en plus

“Il n’a rien à voir avec cette affaire”, nous assure son avocat, Me Mohamed Akdime, qui écarte par ailleurs de manière catégorique toute tentative de pot-de-vin versé aux policiers incriminés dans cette affaire en échange du P.V. falsifié.

Lors de son arrestation, Hamza Derham avait écopé de deux ans de prison au tribunal de première instance et d’une amende de 10.100 dirhams, selon Me Mohamed Akdime. La Cour d’appel a statué pour un an de prison seulement, tandis que l’amende est restée inchangée.

La vidéo du jeune homme à la Ferrari avait fait le tour des réseaux sociaux. Plusieurs internautes s’étaient indignés de la conduite de Hamza Derham, neveu de l’ancien parlementaire Hassan Derhem et fils du défunt Mohamed Derhem, ancien directeur général d’Atlas Sahara, filiale du groupe Derhem, acteur majeur de l’industrie pétrolière au Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top