Hirak: Nawal Ben Aissa condamnée à 10 mois de prison avec sursis

Nawal-Ben-Aissa-AFP.jpg

 Inculpée pour « incitation à la violence et actions illicites », Nawal Ben Aissa, l’une des figures féminines du Hirak du Rif, a été condamnée par le tribunal de première instance d’Al Hoceima, jeudi 15 février, à 10 mois de prison avec sursis et à une amende de 500 dirhams.

Arrêtée en septembre dernier, suite à sa participation à une manifestation contestataire à Imzouren, Nawal Ben Abaissa avait été poursuivie en état de liberté provisoire par le procureur général d’Al Hoceima. Mariée et mère de 4 enfants, elle avait également orchestré, le 31 mai dernier, une marche nocturne dans le quartier Sidi Abed pour la libération de Nasser Zefzafi.

À l’annonce de son jugement, Nawal Ben Aissa à publié sur sa page Facebook un post à travers lequel elle exprime sa solidarité avec les autres détenus du mouvement encore en prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top