Le 4ème Forum Crans Montana a touché à sa fin

MVI_0911.MOV.00_00_00_00.Image-fixe001-600x338-1.jpg

La quatrième édition du prestigieux forum Crans Montana a pris fin ce mardi après l’arrivée au port de Casablanca du navire de croisière GNV Rhapsody, qui a abrité la deuxième phase des travaux de cette grand-messe internationale. 

Cette année, d’anciens chefs d’Etat et de gouvernement, des ministres, des présidents de parlements, des décideurs, des parlementaires et des experts internationaux se sont réunis en conclave à Dakhla pour débattre de l’avenir de l’Afrique, du développement durable, de la coopération sud-sud et des différents défis de l’Afrique à l’ère de la mondialisation.


Le programme de cette manifestation s’est décliné en deux parties, la première au Centre de conférence de la Perle du sud du 15 au 17 mars, et l’autre à bord du GNV Rhapsody qui a vogué de Dakhla à Casablanca du 18 au 20.


Le 4è Forum Crans Montana a été l’occasion d’engager des échanges fructueux ayant touché notamment à la sécurité alimentaire et l’agriculture durable, à l’économie des océans et le secteur halieutique, aux énergies renouvelables et la révolution verte africaine et à l’Afrique et la route de la soie.


Les débats ont porté également sur la coopération régionale en matière de Santé publique ainsi que la gestion urbaine globale comme nouveau défi de l’Afrique, à la condition de la femme et des jeunes, au changement climatique et à l’immigration clandestine.


L’ouverture de ce forum, qui s’est déroulée en présence du chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani, qui conduisait une importante délégation ministérielle, a été marquée par le message royal adressé aux participants, dans lequel le Souverain a souligné que le Maroc fait de la coopération Sud-Sud un vecteur de l’émergence d’une Afrique nouvelle, confiante en ses potentialités et ouverte sur l’avenir.


L’un des moments forts de cet événement a été la remise du prix 2018 de la Fondation Crans Montana Forum pour l’Afrique et la Coopération Sud-Sud au président du parlement de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Moustapha Cissé Lo, en reconnaissance de son travail accompli à la tête de l’organisation parlementaire des 16 Etats de la CEDEAO pour l’intégration, la liberté et l’épanouissement de ses peuples.


Ont également été distingués du même prix, attribué chaque année depuis plus de 30 ans à des personnalités d’envergure internationale afin de consacrer leur action éminente en faveur de la Paix, de la Liberté et de la Démocratie, Mme Debbie Remengesau, Première Dame de la République des Palaos, et M. Michel Martelly, Ancien Président de la République d’Haïti.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top