Le Maroc contribue à la reconstruction de l Irak

290881121d25166c54cfd1f70789ed310f2bb917.jpg

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Nasser Bourita a réaffirmé, mercredi à Koweït, la position de principe du Royaume du Maroc de soutien à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Irak.

Intervenant lors de la réunion ministérielle de la conférence internationale sur la reconstruction de l’Irak, le ministre a indiqué que « le Royaume du Maroc félicite la République d’Irak sœur pour sa grande victoire dans sa guerre contre l’organisation terroriste Daech et espère que ce succès constitue le prélude à l’éradication définitive de ce fléau de la région ».

M. Bourita a souligné, dans ce cadre, que le Maroc « salue l’esprit d’unité nationale dont ont fait montre les Irakiens dans leur guerre contre cette organisation criminelle, un des facteurs décisifs de cette victoire, et réitère son appui constant aux efforts du gouvernement irakien pour la réalisation d’un développement global, juste et inclusif de l’ensemble des membres du peuple d’Irak ».

Et d’ajouter que «la résistance de l’Irak lors de cette pénible phase, marquée notamment par la destruction sauvage de l’environnement, de biens publics et privés, de monuments historiques et de symboles du patrimoine humain et civilisationnel, n’a d’égal que la forte détermination dont font preuve nos frères irakiens pour la reconstruction de leur pays et la réalisation d’un développement économique, social et urbain ».

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a, en outre, fait observer que la participation du Maroc à cette conférence internationale témoigne du soutien constant du Royaume à l’Irak, et sa sincère volonté d’appuyer ce pays dans ses efforts de lutte contre le terrorisme et de reconstruction, en mettant à sa disposition l’expertise accumulée par le Maroc dans les domaines de la construction, de l’urbanisme et des services.

La contribution du Royaume peut englober la formation de l’élément humain dans les domaines de la sécurité, de l’agriculture, de l’eau, de l’énergie et de la formation professionnelle, a indiqué M. Bourita, ajoutant que le Maroc met à la disposition du gouvernement irakien des bourses, à cet effet, ainsi que l’accompagnement du projet relatif à la réhabilitation du patrimoine culturel à Mossoul que l’UNESCO a l’intention de réaliser et la mise en place de partenariat entre le secteur privé des deux pays unis par des liens historiques et forts.

Il a, à cet égard, souligné que le Maroc a mobilisé ces dernières années le soutien en faveur de l’adhésion de l’Irak à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), relevant que le Royaume met son expérience en matière de négociations multipartites à la disposition des institutions irakiennes à travers la formation des experts en vue de permettre l’adhésion de l’Irak à l’OMC dans les meilleures conditions.

Le nombre important de pays, d’organisations internationales, d’ONG et de représentants du secteur privé participant à cette conférence est une preuve de l’intérêt accordé par la Communauté internationale à l’Irak et l’expression de la forte volonté internationale de contribuer à sa reconstruction, soutenir ses institutions et accompagner sa transition vers une nouvelle étape basée sur la consolidation de la souveraineté de l’Irak, son unité nationale et territoriale, la réalisation du développement durable global et l’instauration de la sécurité, la stabilité et de la paix dans tout le pays, a martelé le ministre.

A cette occasion, M. Bourita a exprimé à l’Emir du Koweït, cheikh Sabah Al-Ahmed Al-Jabir Al-Sabah, au nom du Royaume du Maroc, ses remerciements et sa gratitude pour ses hautes initiatives humaines et de solidarité reflétées par l’accueil de cette conférence, assurant que l’Etat du Koweït ne ménage aucun effort pour venir en aide de ses pays amis et frères.

Cette conférence vise à mobiliser à nouveau l’appui international pour soutenir les plans de reconstruction et de développement de l’Irak et à renforcer la coopération entre les donateurs nationaux et les institutions internationales de développement, ainsi que les investisseurs du secteur privé, et ce en mobilisant un financement de différentes sources afin d’aider l’Irak à répondre aux besoins de reconstruction et de développement dans la période après Daech.

La rencontre vise également à réaffirmer l’engagement national et international envers les efforts de reconstruction et de développement de l’Irak, en particulier les zones libérées de l’emprise de Daech, et à ouvrir la voie à un programme conjoint entre le gouvernement irakien et la communauté internationale afin de réaliser les chantiers de reconstruction et de développement dans ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top