Le PDG de Danone explique sa venue ce mardi au Maroc – Al3omk

Le PDG de Danone explique sa venue ce mardi au Maroc

5b3207132000006505b956e0.png

Deux mois après le début du mouvement de boycott contre certains produits de consommation au Maroc, dont les produits Centrale Danone, le directeur général de Danone sera ce mardi après-midi à Casablanca.

Emmanuel Faber, à la tête du groupe français de produits laitiers depuis 2014, donnera une conférence de presse à partir de 16h45 au centre de conférence de la Fondation Al Saoud. La conférence aurait initialement due être donnée par le directeur général de la région Afrique de Danone, Henri Bruxelles.

“Nous vous annonçons que c’est Emmanuel Faber, le PDG de Danone qui s’est finalement libéré pour donner la conférence”, indique ce mardi le service de communication du groupe dans un communiqué de presse.

Dans une vidéo postée ce matin sur la page Facebook de Centrale Danone, Emmanuel Faber a expliqué les raisons de sa présence au Maroc, en pleine crise au sein de la filiale marocaine de l’entreprise agroalimentaire française.

“Ce boycott d’une marque comme Centrale est un message fort”

 

 

“Je suis ici avec vous aujourd’hui au Maroc parce que la marque Centrale existe depuis 60 ans, nous la gérons depuis 5 ans, et depuis 2 mois, elle subit un boycott d’une grande ampleur. À vous tous qui avez choisi de ne plus acheter la marque Centrale, je voudrais dire que je respecte votre choix totalement, même si je le regrette profondément, car je pense que ce boycott d’une marque comme Centrale est un message fort, et bien que je suive la situation de près depuis le début, j’ai souhaité venir moi-même, aujourd’hui, écouter, rencontrer des consommateurs, des jeunes, des épiciers, les représentants de nos salariés, nos équipes, mais également des agriculteurs, pour écouter le message des Marocains, pour le comprendre et pour faire changer les choses”.

Depuis le début du boycott initié fin avril, Centrale Danone a accusé une baisse d’environ 20% de son chiffre d’affaires pour le premier semestre 2018, et annoncé une perte de 150 millions de dirhams de son résultat net.

Fin mai, l’entreprise avait décidé de diminuer de 30% ses volumes de collecte de lait cru auprès de ses 120.000 éleveurs partenaires, et avait également mis fin à 886 contrats d’intérimaires de courte durée sur les 6.200 employés travaillant sur les différents sites du groupe.

Mardi 5 juin, les employés du groupe avaient organisé un sit-in devant le Parlement pour protester contre le boycott des produits laitiers par les consommateurs marocains et manifester leur crainte de perdre leurs emplois.

Depuis lundi 25 juin, Centrale Danone a décidé de réduire l’activité de son usine d’El Jadida en arrêtant certaines lignes de production et en réduisant la durée du travail pendant une période de 60 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top