« Le Plat préféré du Roi Hassan II »!

1oqqskcdh3_file.jpg

L’histoire nous a été racontée par notre doyen de confrère Zoubir Souissi. Nous sommes avant l’été 1988. Dans la foulée du rétablissement des relations diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc (16 mai), un feuilleton de visites-croisées entre les responsables des deux pays se met en branle. Emissaires et ministres voyagent dans les deux sens pour déblayer le terrain à la visite de Hassan II à Alger à l’occasion du sommet arabe et du sommet inaugural de l’UMA (juin).

Avant le conclave arabe et le sommet maghrébin de Zeralda, une délégation journalistique algérienne séjourne à Rabat/Casablanca à l’invitation du gouvernement marocain. Entre autres membres de la composante de la délégation, Zoubir -alors à l’APS-, (si ma mémoire est bonne) Saidani  »Akacha » alors à Révolution africaine et d’autres confrères.

Suivi, depuis Alger, par le ministre de l’Information et membre-suppléant du Bureau politique, Bachir Rouis, le programme de la visite comporte plusieurs activités. Visites professionnelles, rencontres avec les patrons de médias du Royaume, rencontres-briefing avec des ministres marocains au rang desquels le patron l’Intérieur et de l’Information Driss Basri. Et,  »misk el khitam », une rencontre avec le Roi à Rabat.

Le temps d’un thé marocain et le temps d’une séance photo, Hassan II survole la relation bilatérale fraîchement restaurée et balaie l’actualité internationale. Entre une anecdote et un avis commenté, le Souverain se livre à un échange. Avant de prendre congé de ses convives,  »Notre Ami le Roi » demande à un responsable de déjeuner – »en son nom- avec Zoubir,  »Akacha » et leurs collègues dans un salon du Palais. Et parce qu’il s’agit d’un déjeuner offert par Hassan II, le  »f’tour » sera  »rehaussé/relevé » du  »plat préféré du Roi » ou  »one of the most enjoyed courses » de Hassan II, dixit le maître de la « Table Royale »!

Lorsqu’il nous a raconté -moi et quelques journalistes de l’Agence- cette histoire anecdotique, Zoubir Souissi s’est gardé de nous révéler tout de go le nom du  »Plat préféré du Roi ». Il nous a soumis à un  »Question pour des mokrachines »!

Un tour de table plus tard, aucun de nous n’a donné la bonne réponse. Et Zoubir de lâcher le morceau :  »C’est âadass bel kedid », lentilles à la viande séchée ! Vas comprendre pourquoi et comment un souverain grand jouisseur devant l’éternel, familier des tables  »signées » par les plus étoilées des chefs de la planète succombe au عدس بالقدّيد !

* Journaliste algérien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top