Libye : combats meurtriers près de l’aéroport de Tripoli – Al3omk

Libye : combats meurtriers près de l’aéroport de Tripoli

15012018_lybie_mitiga.jpg

Au moins neuf personnes sont mortes, lundi, à la suite d’une attaque par un groupe armé qui a entraîné de violents combats à proximité de l’aéroport de Mitiga, a annoncé le gouvernement d’union national sur sa page Facebook.

Des affrontements ont éclaté, lundi 15 janvier, dans le secteur de l’aéroport de Mitiga, près de Tripoli, en Libye. Au moins neuf personnes sont mortes dans ce qui a été décrit comme l’attaque d’un groupe armé par le gouvernement d’union national (GNA). On ignore toujours le nombre de blessés ou si les victimes sont civiles ou militaires.

“Le premier bilan à la suite des combats dans le périmètre de l’aéroport de Mitiga est de cinq morts (transportés) à l’hôpital de Mitiga et quatre autres à l’hôpital (…) de Tajoura”, a indiqué sur sa page Facebook le ministère de la Santé du GNA.

Plus tôt lundi, la direction de l’aéroport international de Mitiga, le seul de la capitale opérationnel, avait annoncé la suspension du trafic aérien “du fait des combats”. Un groupe armé a lancé “une attaque” sur le site de l’aéroport, “qui compte une prison où sont détenues plus de 2 500 personnes pour des affaires diverses”, a indiqué sur sa page Facebook la force Al-Radaa (dissuasion), chargée de sécuriser la plateforme.

“Une attaque préméditée”

Le GNA a condamné dans un communiqué une “attaque préméditée (…) mettant en péril la vie des passagers et la sécurité de l’aviation civile”.

“Cette attaque visait la libération de terroristes appartenant aux organisations État islamique (EI) et Al-Qaïda et d’autres groupes du centre de détention géré par la Force de dissuasion Al-Radaa qui dépend du ministère de l’Intérieur”, a précisé le GNA.

“Le personnel de l’aéroport et les passagers ont été évacués” lorsque les combats ont commencé, a affirmé à l’AFP un pilote de ligne libyen sous le couvert de l’anonymat. “On a vu des chars dans le périmètre de l’aéroport”, a-t-il ajouté.

Malgré une amélioration relative de la sécurité à Tripoli depuis l’été, des combats éclatent de temps à autre dans le secteur de l’aéroport de Mitiga, au cœur d’une lutte d’influence entre milices.

Mitiga est une ancienne plateforme militaire utilisée pour le trafic civil en substitution de l’aéroport international de Tripoli, gravement endommagé en 2014 par des combats.

À ce jour, seules les compagnies aériennes libyennes opèrent dans le pays. L’Union européenne a interdit toutes les compagnies libyennes dans son espace aérien pour des “raisons de sécurité”.

La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top