MMA: Ottman Azaitar neutralise le serbe Daniel Kokora à Tanger – Al3omk

MMA: Ottman Azaitar neutralise le serbe Daniel Kokora à Tanger

rrffr.jpg

SPORT – Une victoire de plus s’ajoute au palmarès du Marocain Ottman Azaitar, champion du monde d’arts martiaux mixtes (MMA). Samedi 18 août à Tanger, il a remporté son premier combat face au Serbe Danijel Kokora lors de la première compétition MMA organisée en Afrique.

Le gladiateur marocain du poids Welters s’est facilement imposé devant son adversaire à la 22e seconde du tout premier round de ce choc, tenu dans le cadre de l’événement “Brave 14”, initié par la Brave Combat Federation (BCF).

Dès les premières secondes de cette courte et violente rencontre, Ottman, qui compte dans son palmarès dix victoires sur dix combats, a dominé le Serbe, qui s’en est tenu à encaisser les coups de son adversaire.

À la 18e seconde, un brusque crochet gauche de Ottman Azaitar déstabilise Kokora, qui chancèle laissant le dessus net au combattant de cage marocain, qui a fini son adversaire suite à un “Ground and Pound”. Face à la voracité du coup, l’arbitre a décidé de mettre fin au duel.

Dans une déclaration à la presse à l’issue du combat, Ottman Azaitar, “ravi de réaliser (s)a première victoire au Maroc”, a dédicacé sa victoire aux Marocains et au roi Mohammed VI.

Pour sa part, le président de la BCF, Mohammed Shahid, a soutenu, dans une déclaration à la presse peu avant le coup d’envoi de l’évènement, qu’il était “magnifique que l’entrée en Afrique des combats MMA se fasse depuis le Maroc”, saluant la “qualité de l’organisation et les facilités qui nous ont été fournies pour la tenue de cet évènement exceptionnel”.

Shahid a souligné que le positionnement géographique stratégique du Maroc à la croisée des chemins entre l’Europe, l’Afrique et le monde arabe “a été décisif dans le choix du Royaume pour la tenue du Brave 14”, assurant que, “pour nous, le Maroc n’est pas seulement un évènement, mais un symbole”.

Le responsable s’est dit confiant que le MMA est “promis à un bel avenir au Maroc, puisqu’il y a des grands noms marocains de la discipline partout dans le monde”. D’autre part, le directeur régional du ministère de la Jeunesse et des Sports, Abdelouahed Azaibou, s’est réjoui que “Tanger accueille un rendez-vous sportif international d’envergure (…) qui est de nature à conforter le rayonnement de la ville du Détroit, et du Maroc en général”.

La soirée de combats a connu la participation de 18 combattants de renom, représentant une douzaine de pays. La cérémonie a été rehaussée par la présence notamment du Cheikh Khalid Bin Hamad Al Khalifa du Bahreïn, fondateur en 2016 de la Brave Combat Federation (BCF).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top