Plus jamais ça, gouverner c’est prévoir! – Al3omk

Plus jamais ça, gouverner c’est prévoir!

18010517_10155414607543984_3879392131555714453_n.jpg

Attendre que la neige tombe pour déclencher des actions urgentes n’est qu’une preuve d’amateurisme que pratiquent certains responsables qui se débinent derrière le manque de moyens. Attendre deux semaines après les chutes de neige exceptionnelles qu’ont connus certaines régions du pays, dont le Sud Est, est plus qu’une  « non assistance à personne en danger ».

Maintenant, loin des responsabilités des uns et des autres, faut il rester les bras croisés pour autant jusqu’aux prochaines chutes de neige, inondations ou catastrophes naturelles? Non. Il faut se retrousser les manches pour trouver des solutions adéquates afin d’être en mesure de répondre aux éventuelles redites.

Cette partie du Maroc, loin de tout, qu’on désigne par le monde rural a bien été doté d’une caisse d’une cinquantaine de milliards de dirhams si notre mémoire collective ne nous fait pas défaut? N’est-ce pas dans ces moments qu’il faut montrer un brin de solidarité avec ses victimes d’enclavement rural et naufragés de la neige? Le plan vert destiné à l’agriculture? N’est-ce pas le moment de montrer un brin de solidarité avec ses petit agriculteurs aux lopins de terre très limités et aux cheptels très restreints? Que fait l’ANDZOA si elle ne vient pas en aide maintenant? Nous citons toutes ces caisses et institutions pour une simple et bonne raison; ce n’est pas une question de moyen. Il faut que l’argent public soit rationalisé et utilisé à bon escient.

Si on ne protège pas l’agriculture avec les moyens qui lui sont alloué, comment survivra-t-elle? Si on ne préserve pas les cheptels comment aura-t-on d’autres? Si on ne préserve pas l’agriculteur, qui voudra rester les agriculteur ou le devenir? Serait-on arrivé là si ces institution mettaient en commun des fonds pour un chasse neige par ci, un hangar à foin par là, ou encore des abreuvoirs loin de la neige et du gel là où il le faut? Serait-on arrivé là si des inter-communalités efficaces étaient instaurées pour mutualiser les outils, le matériel et les services techniques? Mais tout ça se fait en amont et au préalable. « Gouverner c’est prévoir! » et jusqu’à nouvel ordre c’est vrai.

Ceux qui pensent le contraire ne pensent pas à l’humain, on dirait qu’ils ont d’autres chats à fouetter. Et les images qui continuent à circuler sur les réseaux sociaux et qui font mal à tout un peuple, à un pays et à son image, qui s’en soucie? Au demeurant, je n’ai vu aucun ministre s’aventurer chez ces naufragés!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top