Qui pour succéder à Ilyas El Omari à la tête du PAM ?

ff.jpg

Le chef de l’opposition quittera la tête du Parti authenticité et modernité le 26 mai. Mais la question de sa succession n’a pas encore été tranchée.

Ça y est, il part. Ilyas El Omari l’a juré croix de bois croix de fer, mardi 8 mai, lors d’une réunion du Parti authenticité et modernité (PAM, libéral), principal parti d’opposition au Maroc. « Je démissionne de mon poste de secrétaire général, je m’en vais… mais je resterai toujours militant au sein de mon parti », a-t-il déclaré à Jeune Afriqueà l’issue de cette réunion censée préparer l’élection de son successeur le 26 mai lors d’un Conseil national extraordinaire.

C’est nous qui l’avons poussé à partir !

Même si certains de ses camarades « ont cherché à le retenir », il a dit « non », affirme-t-il. Il n’aime pas « s’éterniser dans le pouvoir ». Il se sent « attaché », « emprisonné ». Tant qu’il a une fonction officielle, il ne peut pas « aider les gens comme il veut ».

« C’est nous qui l’avons poussé à partir ! « , riposte Abdellatif Ouahbi, un de ses détracteurs, qui ont mené campagne depuis qu’il a annoncé sa démission, en août dernier. « Il a voulu partir, qu’il s’en aille ! », lâche-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top