Un jeune entrepreneur kényan remporte le prix “Progress” pour avoir équipé 3000 femmes rurales d’outils et services agricoles alimentés en énergie solaire – Al3omk

Un jeune entrepreneur kényan remporte le prix “Progress” pour avoir équipé 3000 femmes rurales d’outils et services agricoles alimentés en énergie solaire

photo-621x400.jpg

Le jeune entrepreneur kényan Dysmus Kisilu a remporté le prix “Progress” lors de l’édition 2018 des Goalkeepers awards (rendez-vous des jeunes leaders mondiaux) à New York, pour avoir réussi à équiper 3000 femmes en zone rurale d’outils et services agricoles alimentés en énergie solaire, dispositifs ayant permis d’irriguer des exploitations agricoles et de protéger des récoltes, rapportent lundi les médias locaux.

Le prix a été remis au jeune entrepreneur kényan lors de la seconde édition des Goalkeepers awards, tenue à New York, en marge de la 73e assemblée générale de l’Organisation des nations unies (ONU). Dysmus Kisilu est le fondateur de Gel solaire, qui fournit aux petites exploitations agricoles kenyanes (constitués à 80 % par des femmes), des services alimentés par du renouvelable afin d’accroître la productivité agricole. Les solutions comprennent des kits d’irrigation et des unités d’entreposage à froid, toutes alimentées par l’énergie solaire.

À ce jour, 3000 femmes en zones rurales ont été équipées de ces outils, ce qui a permis d’accroître les rendements agricoles de plus de 150% par rapport à 2016. “L’idée n’est pas seulement d’augmenter les rendements, mais aussi de sensibiliser les nouvelles générations aux énergies renouvelables”, précise l’entrepreneur.

Dysmus a également lancé le projet “Chacun, enseigne, forme et gagne”, à travers la startup Solar Freeze, dont il est le cofondateur. Cette initiative vise à faire éclore la prochaine génération de leaders, dans le domaine des énergies renouvelables et de l’agriculture intelligente, dans un contexte de changement climatique.

Pour ce faire, la société accompagne des jeunes de 18 à 29 ans, pour les former au fonctionnement, à l’entretien et à la réparation des équipements d’énergies renouvelables et concernant le transfert de compétences en matière d’agriculture intelligente. Ce programme a permis à 100 jeunes de se former et d’accéder à un revenu régulier.

Âgé 25 ans seulement, et déjà doté d’une longue expérience de terrain dans son pays, Dysmus Kisilu est un produit de l’université de Californie aux États-Unis. Il a vite compris que les énergies renouvelables étaient une solution crédible pour stimuler la productivité des petits exploitants agricoles et améliorer les conditions de vie des personnes vulnérables.

Son prochain projet : implanter des réfrigérateurs fonctionnant entièrement à l’énergie solaire dans le camp de réfugiés de Kakuma, dans le nord du Kenya, pour “améliorer leurs conditions de vie et permettre aux médecins de stocker leurs vaccins”.

Goalkeepers awards est une cérémonie annuelle qui réunit les jeunes leaders mondiaux à New York. Au terme des conférences de présentation d’idées et d’initiatives en faveur du développement, les meilleurs sont honorés par la fondation Bill-et-Melinda-Gates, initiatrice de ce projet. L’enjeu du couple de milliardaires consiste à stimuler les progrès vers l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top