Venezuela: le président sortant Nicolas Maduro remporte la présidentielle – Al3omk

Venezuela: le président sortant Nicolas Maduro remporte la présidentielle

5b02959b2000004200b92213.jpeg

Venezuelan President Nicolas Maduro gestures after the National Electoral Council (CNE) announced the results of the voting on election day in Venezuela, on May 20, 2018. - President Nicolas Maduro was declared winner of Venezuela's election Sunday in a poll rejected as invalid by his rivals, who called for fresh elections to be held later this year. With more than 90 percent of the votes counted, Maduro had 67.7 percent of the vote, with his main rival Henri Falcon taking 21.2 percent, the National Election Council chief Tibisay Lucena announced. (Photo by Juan BARRETO / AFP) (Photo credit should read JUAN BARRETO/AFP/Getty Images)

INTERNATIONAL – Le président sortant du Venezuela Nicolas Maduro a été déclaré, dimanche, vainqueur de la présidentielle par l’autorité électorale, avec près de 70% des suffrages, après le dépouillement de la quasi-totalité des bulletins de vote.

 Le président socialiste sortant remporte 67,7% des voix contre 21,2% pour son principal adversaire Henri Falcon, a annoncé la présidente du Conseil national électoral (CNE) Tibisay Lucena, soulignant qu’il s’agit d’une “tendance irréversible”.

“Nous sommes la force de l’histoire transformée en une victoire populaire. On se souviendra du 20 mai comme le jour d’un nouveau commencement.”

Le candidat rival, Henri Falcon, avait dénoncé auparavant le manque de “légitimité” de cette élection et exigé la tenue d’un nouveau scrutin avant la fin de l’année.

“Nous ne reconnaissons pas ce processus électoral, pour nous, il n’y a pas eu d’élection. Une nouvelle élection doit être organisée au Venezuela”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, accusant le gouvernement d’avoir fait pression sur les électeurs.

« Nous ne reconnaissons pas ce processus électoral et nous le qualifions d’illégitime; je dis cela avec responsabilité et ce n’est pas pour cela que je vais quitter le pays demain.”

Le chaviste dissident Henri Falcon, 56 ans, s’est présenté après avoir quitté la coalition d’opposition (MUD), qui boycotte le scrutin qu’elle qualifie de “fraude” depuis des mois.

L’autre candidat de l’opposition, le pasteur évangélique Javier Bertucci, 48 ans, a également dénoncé l’élection quelques minutes après et appelé à un nouveau vote.

Outre l’opposition, les Etats-Unis, l’Union européenne et le groupe de Lima, une alliance de 14 pays d’Amérique et des Caraïbes, rejettent ce scrutin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top