Yatim: Le gouvernement accorde un grand intérêt à la couverture médicale et à la retraite des employés indépendants et libéraux – Al3omk

Yatim: Le gouvernement accorde un grand intérêt à la couverture médicale et à la retraite des employés indépendants et libéraux

cnss0.jpg

Le gouvernement accorde un grand intérêt à la couverture médicale et à la retraite des professionnels non-salariés et ceux exerçant une activité professionnelle libérale, a souligné, lundi à Rabat, le ministre de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Yatim.

En réponse à une question orale à la Chambre des représentants sur l’activation des dispositions du projet de loi n°99.15 portant création d’un régime de retraite pour la catégorie précitée, le ministre a précisé que cet intérêt consiste en la création d’une commission interministérielle chargée de la réforme du code de couverture médicale de base et d’un groupe de travail comprenant l’ensemble des départements concernés.

Cette question de couverture médicale et de retraite de cette catégorie d’employés s’inscrit dans le cadre de la généralisation de la protection sociale au profit d’un grand nombre de bénéficiaires, notamment ceux n’ayant aucune couverture sociale, a-t-il rappelé.

L’approbation de la loi n°99.15 portant création d’un régime de retraite au profit des catégories des professionnels, des travailleurs indépendants et des non-salariés exerçant une activité professionnelle libérale et de la loi n°99.15, constitue un acquis législatif en matière de protection sociale, s’est félicité le ministre, relevant que ces deux lois seront mises en oeuvre de manière simultanée, après publication des textes réglementaires y afférents au Bulletin officiel.

Le groupe de travail issu de la commission interministérielle a préparé les projets préliminaires des textes de loi dont les moutures finales seront élaborées par la commission interministérielle en charge de la réforme du système de protection sociale, créée par circulaire du chef du gouvernement, publiée le 30 mars 2018, a expliqué  Yatim.

L’activation des deux lois en question requiert notamment l’élaboration de décrets relatifs à chaque catégorie d’employés, en tenant compte des spécificités socio-économiques et démographiques de chacune d’entre elles, a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top