Des journalistes de la chaîne amazigh agressés par un caïd à Tiflet

06 mai 2020 - 03:58

La journaliste Souad Wasif et le caméraman Mohamed Boualjihal de la chaîne amazigh ont été violement agressés, mardi, par un caïd de la ville Tiflet. Un vrai passage à tabac avec son lot d’insultes et de blessures. L’équipe tournait un reportage sur l’approvisionnement des marchés des villes de la province de Khemisset, notamment de Tiflet, , lorsqu’il ont été interpellés par le Caïd.

Une vidéo montre ainsi comment ce chef du 4ème arrondissement et son équipe s’est mis à crier, à insulter et à bousculer les journalistes de la chaine en leur disant que c’est lui qui donne les autorisation de tournage.

Dans une déclaration au journal « Al oâmk », la journaliste agressée a expliqué que «le caïd, dénommé Aziz, n’a pas hésité à m’insulter avec un langage grossier dépassant toutes les limites, ensuite, il m’a giflé par deux fois et m’a bousculé plusieurs fois».

Souad Wasif a ajouté que «le caïd et ses deux complices, qui s’appelaient Nabil et Adil, ont tenté de casser la caméra occasionnant des blessures dans la main du caméraman.

Cet abus de pouvoir de la part du caïd nous a, finalement, obligé d’annuler le reportage », notant que l’équipe de la chaîne avait fait le déplacement a Tiflet «dans le cadre de son travail de proximité visant à rendre compte de la vie du citoyen et des derniers développements de la quarantaine imposée par la crise du Coronavirus dans notre pays ».

 

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Découvrez aussi

L’ONEE crée une Salle des Marchés pour la gestion des risques

L’UACC appelle à un plan Marshall pour la relance du secteur de la communication

Covid-19 : 238 nouveaux cas confirmés au Maroc, 12.290 au total