le Crédit Agricole soutient les agriculteurs sinistrés par la tempête de grêle à Fès et Meknès

17 juin 2020 - 07:22

le Crédit Agricole du Maroc (CAM) a mis en place un dispositif spécifique pour aider les agriculteurs sinistrés, clients et non-clients, et pour accompagner les mesures préconisées par le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts  suite aux dégâts causés par la tempête de grêle dans la région de Fès-Meknès.

Selon un communiqué du groupe, reçu par le journal « Al Oâmk », ce dispositif s’appuie sur deux volets essentiels: le traitement de l’endettement et l’accès au financement, en prenant en compte les spécificités de chaque catégorie d’agriculteurs.

Pour les producteurs clients de la Banque, le CAM prévoit, selon les cas, un report des échéances des crédits de campagne, ou un report avec décalage des échéances des crédits MLT, ou une consolidation de l’encours, ou un financement des nouveaux investissements et du besoin en fond de roulement, ou bien le financement de la prochaine campagne.

Ces mesures pourraient être cumulées en fonction du degré de sinistralité constaté.

Pour les agriculteurs sinistrés qui ne sont pas clients de la Banque, le CAM étudiera la possibilité de les accompagner pour le renouvellement de leurs investissements avec financement du besoin en fond de roulement ainsi que le financement de leur prochaine campagne.

Ce dispositif a pour but de permettre aux opérateurs de dépasser cette conjoncture difficile en les accompagnant pour la continuité et le développement de leur activité. Il témoigne de l’engagement indéfectible et citoyen du CAM à accompagner les agriculteurs et le monde rural en toutes circonstances.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Découvrez aussi

Délais de paiement des EEP: une moyenne de 40,58 jours à fin juin 2020

Carburants : le Roi constitue une commission pour enquêter sur le dossier des ententes

Ménages: Une dette bancaire à plus de 358 MMDH en 2019