El Ouafi: L'autonomisation économique des femmes dépend de leur présence dans les postes de décision

13 septembre 2020 - 10:03

La ministre déléguée chargée des marocains résidant à l’étranger Nouzha El Ouafi et membre dirigeante du PJD, a estimé que le chemin vers l'autonomisation politique et économique des femmes est encore long et nécessite de régler beaucoup de problématiques, y compris celle d’un renouvellement des élites politiques en faveur des femmes et la qualification de ces dernières pour occuper des postes de responsabilité.

S’exprimant lors d'un séminaire sur «l'autonomisation économique des femmes et l’impact de la crise Coronavirus», organisé par la délégation de l'Espace marocain des professionnels de la région de Casablanca en partenariat avec le secrétariat régional du PJD, la ministre a déclaré: «Des mesures concrètes doivent être prises par les partis politiques pour faciliter l'autonomie des femmes qui ont  fait leurs preuves dans nombre de postes et réussi à bien gérer les affaires publiques. Plusieurs femmes appartenant à différents partis politiques dirigent avec succès des collectivités territoriales », a-t-elle rappelé.

Pour sa part, un membre du Secrétariat général du PJD a indiqué que l'une des voies menant à l'autonomisation économique des femmes passe par leur présence dans les centres de décision, notant que la mise en œuvre du Plan de relance économique pour faire face aux répercussions économiques de l'épidémie dépendra d’un réelle intégration des femmes et de la résolution de la problématique de leur autonomisation.

Nouzha El Ouafi a ajouté que le fait marquant du projet de loi des finances 2021 est qu’il table sur un taux de croissance de 5,4%. Cet objectif nécessitera, selon elle, une discussion autour de la situation des entreprises féminines et ce dans un cadre de partenariat citoyen. En effet, souligne la ministre, l’un des défis actuels réside dans le positionnement de ces entreprises. Mais elle a tenu à expliquer qu’il s’agit là d’un atelier ouvert, notamment, sur le plan territorial notant que le président du gouvernement a lancé une grande dynamique en poursuivant le dialogue social avec les syndicats pour mettre en œuvre un certain nombre de réformes.

La ministre a également rappelé l’ensemble de mesures préventives et de précaution prises par le Maroc pour faire face à l'épidémie grâce à la prévoyance et à la sagesse de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'assiste.

 

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Covid-19: 2.356 nouveaux cas confirmés et 1.942 guérisons en 24H

Covid-19: 2.397 nouveaux cas confirmés et 2.361 guérisons en 24H

Covid-19: 2.227 nouveaux cas confirmés et 1.725 guérisons en 24H