Le Maroc élabore une nouvelle loi punitive en matière de protection des enfants

24 décembre 2020 - 09:43

Le ministère de la justice est en train de rédiger une nouvelle loi sur les droits de l'enfant pour protéger les enfants et les mineurs du Maroc contre les abus et la violence.

Rabat - Le ministre marocain de la Justice, Mohammed Ben Abdelkader, a informé aujourd'hui la Chambre des représentants du Maroc que son ministère travaille à l'élaboration d'une nouvelle loi. L'annonce de M. Abdelkader est intervenue après que le groupe Authenticité et Modernité, lors de la session représentative de la Chambre lundi, ait demandé des sanctions plus sévères pour les ravisseurs et les violeurs, afin de protéger les enfants.

Considérations gouvernementales

Le ministre a expliqué que le ministère de la justice avait mené lundi matin des consultations sur le sujet avec l'observatoire national des droits de l'enfant, dans le cadre de l'élargissement du cercle de consultations aux acteurs civils locaux.

Selon le ministère, ses efforts démontrent l'engagement à suivre la charte pour la protection des droits de l'enfant. La charte a été signée en 2019 par la princesse Lalla Meryem, en sa qualité de présidente de l'Observatoire national des droits de l'enfant (ONDE).

La ministre a souligné l'importance d'intégrer une loi qui protège les enfants et les mineurs du Maroc, en précisant que la politique pénale ne se limite pas à la simple détermination des peines. M. Abdelkader a déclaré que la politique pénale doit également prendre en considération les droits de l’homme.

Le ministre a expliqué que la loi pénale actuelle, les articles 471 et 484 ou d'autres articles relatifs aux crimes d'attentat à la pudeur ou d'enlèvement prévoient déjà des peines de prison allant jusqu'à 10 ans.

  • Efforts en faveur des enfants

Le Maroc a fait de la protection des enfants une question clé au cours des dernières années. Le 17 juin, la Princesse Lalla Zineb, en tant que présidente de la Ligue marocaine pour la protection de l'enfance (LMPE), a présidé une cérémonie de signature du partenariat entre le ministère de la culture, de la jeunesse et des sports, et la LMPE.

L'accord s'inscrit dans le cadre du programme marocain de protection des droits des enfants et des jeunes vulnérables. Il vise à travailler à la promotion de programmes d'éducation et de sensibilisation aux questions relatives aux enfants et aux jeunes, y compris les droits de l'enfant et la protection contre l'abandon et la marginalisation.

Le 30 septembre, l'ONDE a également lancé un nouveau programme national dynamique qui vise à soutenir les organisations de la société civile aux niveaux national et local. Il organisera des formations au profit des enfants en organisant les acteurs de la société civile, afin de prévenir et de combattre la violence et les abus sexuels contre les enfants.

Le 19 octobre, le ministère marocain de la solidarité et du développement social a lancé une campagne nationale d'information. Cette campagne, qui devrait durer six mois, vise à protéger les enfants contre la violence.

La campagne vise également à sensibiliser les gens à la maltraitance des enfants et à fournir une plate-forme pour encourager les enfants marocains à partager leurs pensées et leurs opinions sur ces questions et à renforcer leurs connaissances sur le danger de la maltraitance et de la violence.

Article écrit Par Jihad Dardar-23 décembre 2020 (https://www.moroccoworldnews.com/2020/12/329649/morocco-drafting-new-punitive-law-in-protection-of-children/)

Traduit par Sahar NASRY

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Le Maroc reçoit une première livraison du vaccin anti-Covid 19

Les premières doses du vaccin AstraZeneca sont arrivées au Maroc

Settat : 17 élèves légèrement blessés dans un accident de la route