Le Maroc contrecarre une tentative de migration irrégulière à Nador

27 décembre 2020 - 05:23

Dimanche, la police marocaine a déjoué une tentative d’immigration clandestine dans la ville de Nador, à l’est du Maroc.

Au cours de l’opération, la police a arrêté un homme de 25 ans pour sa participation présumée à l’organisation de la migration clandestine et de la traite des êtres humains.

Le suspect avait été condamné pour avoir fondé un gang criminel et facilité l’immigration clandestine.

La police a également arrêté 44 candidats à l’immigration clandestine, dont des femmes, a déclaré la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN).

Les candidats à la migration se préparaient à la migration irrégulière dans la zone maritime située entre la plage de Bocana et la lagune de Marchica.

La police a saisi un bateau gonflable, des gilets de sauvetage et des bidons remplis d’essence.

Les candidats à l’émigration et le suspect ont fait l’objet d’une enquête judiciaire pour identifier les complices du réseau criminel.

L’enquête vise également à identifier les éventuelles ramifications du réseau au Maroc et à l’étranger.

L’opération de sécurité s’inscrit dans la démarche du Maroc visant à mettre fin à la migration irrégulière et à lutter contre les réseaux de traite des êtres humains.

Selon les statistiques officielles de la DGSN, la police marocaine a arrêté cette semaine 466 suspects qui seraient liés à 123 réseaux de traite des êtres humains.

La police a également empêché 9 179 candidats à l’immigration clandestine, dont 6 162 de nationalité étrangère, de quitter le Maroc.

Le rapport de la DGSN indique que la police marocaine a traité un total de 851 343 affaires criminelles en 2020. Ce chiffre comprend 817 259 cas résolus par la police.

La DGSN a averti que le taux de criminalité du pays cette année est 33% plus élevé que celui de 2019.

 

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Le procureur général du roi présente les preuves du suicide du parlementaire Abdelouhab Belafkih

Asmaa Ghalalou, première femme maire de la ville de Rabat (vidéo)

Aziz Akhannouch élu maire de la ville d’Agadir (vidéo)