El Ouafi: mobilisation de 10.000 compétences marocaines résidant à l’étranger à l’horizon 2030

28 janvier 2021 - 04:34
MAP

Le programme national de mobilisation des compétences marocaines résidant à l’étranger permettrait de mobiliser 10.000 compétences marocaines résidant à l’étranger à l’horizon 2030, a souligné jeudi la ministre chargée des Marocains résidant à l’étranger, Nezha El Ouafi.

Mme El Ouafi a souligné que ce programme permettrait de mobiliser 10.000 compétences marocaines résidant à l’étranger à l’horizon 2030, dans l’objectif d’investir de manière optimale le capital humain, matériel et immatériel de cette catégorie des citoyens, a rapporté le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi dans un communiqué lu lors d’un point de presse à l’issue du Conseil du gouvernement, tenu par visioconférence. Ce programme vise à mettre en place un cadre de gouvernance et de conception intégré et durable permettant notamment, de réaliser la convergence et d’institutionnaliser la mobilisation des compétences MRE afin de consolider leur contribution dans les différents chantiers nationaux prioritaires lancés par SM le Roi Mohammed VI, a-t-elle indiqué.

« Dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme, le ministère délégué s’est attelé, en partenariat avec l’ensemble des ministères et institutions nationales, à développer et à mettre en œuvre de nouveaux programmes », a-t-elle fait observer.

Elle a, dans ce sens, noté que le nouveau programme « Académie des compétences marocaines résidant à l’étranger » (MRE Academy) a permis de mobiliser ces compétences au profit de l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT), à travers la conclusion d’accords entre le ministère délégué, l’Office et le ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration ainsi que cinq réseaux de compétences marocaines à l’étrange aux États Unis, au Canada et en Europe.

« Avec cette même approche participative, de nouveaux programmes sont en cours de mise en œuvre en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le ministère du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, l’Office du développement de la coopération, l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), dans la perspective d’élaborer un programme dédié aux secteurs prioritaires nationaux pour mobiliser des compétences marocaines à l’étranger, a souligné la ministre.

Il s’agit également de tirer profit des expériences et expertises de ces compétences, en particulier pendant la période post-Covid-19, ainsi que dans le cadre du processus de mise en œuvre des contenus du nouveau modèle de développement national en partenariat avec les ministères et les institutions nationales concernés, a-t-elle enchaîné.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Aide humanitaire au profit des Palestiniens: Départ d’un premier avion militaire vers Amman

L’origine du Coronavirus : un animal ? ou un laboratoire chinois ?

250 personnalités marocaines lancent l’appel de « l’extrême-Maroc » en solidarité avec la Palestine