La tragédie de l’atelier clandestin de Tanger fait 28 morts

09 février 2021 - 06:12

Les victimes sont mortes d’électrocution après que des inondations aient provoqué un court-circuit dans l’atelier.

Les services de protection civile de Tanger, dans le nord du Maroc, ont récupéré quatre autres corps et en ont sauvé sept autres de l’atelier clandestin de textile qui a été inondé ce matin, le 8 février.

Le bilan de ce tragique incident s’élève à 28 morts au moment de la rédaction du présent rapport, tandis que le nombre total de travailleurs sauvés s’élève à 17.

Les autorités sanitaires ont transféré tous les sauveteurs à l’hôpital local pour qu’ils y reçoivent des soins médicaux.

L’incident tragique s’est produit après qu’une inondation a provoqué un court-circuit dans une unité industrielle illégale, hébergée dans un garage souterrain dans une zone résidentielle.

Le court-circuit, combiné aux eaux de crue, a conduit toutes les victimes à mourir d’électrocution, selon les enquêtes initiales. Certains des survivants sont restés coincés dans l’atelier inondé pendant plusieurs heures.

La tragédie a choqué les citoyens et les résidents de tout le pays, ce qui a conduit beaucoup de gens à condamner le manque de précautions de sécurité dans l’atelier de textile et son statut illégal.

Les autorités de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont affirmé qu’elles ignoraient l’existence d’une unité industrielle dans la zone résidentielle.

Cependant, plusieurs témoins résidant à proximité de l’atelier ont déclaré aux médias locaux que l’unité de production fonctionnait depuis plusieurs années et que tous les habitants du quartier connaissaient son existence.

Plus tôt dans la journée, les services de sécurité ont arrêté le propriétaire de l’atelier de misère pour l’interroger. De nombreux Marocains pressent le ministère public de l’inculper pour négligence criminelle. L’enquête, entre-temps, est toujours en cours pour déterminer toutes les causes de l’incident.

L’incident s’est produit alors que plusieurs quartiers de Tanger étaient en proie à des inondations. Plusieurs photos et vidéos diffusées sur les réseaux sociaux ont documenté la situation, montrant des voitures submergées par les eaux.

 

Article écrit Par Yahia Hatim-08 février 2021 (https://www.moroccoworldnews.com/2021/02/334417/death-toll-of-tangiers-illegal-workshop-tragedy-climbs-to-28/ )

Traduit par Sahar NASRY-09 février 2021

 

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Report du procès de Souleymane Raissouni

Fortes averses orageuses mardi et mercredi dans plusieurs provinces du Royaume

Le Maroc suspend “tout contact” avec l’ambassade d’Allemagne à Rabat