Officiel : L’Union européenne continuera à soutenir le Maroc dans a guerre contre Covid-19.

19 février 2021 - 04:58

Le commissaire européen à la politique de voisinage, Oliver Farrelly, a confirmé aujourd’hui, jeudi, que l’Union européenne emploiera tous les moyens pour faire avancer le partenariat avec le Maroc. « J’ai eu des entretiens distingués avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, aujourd’hui, afin de discuter de notre nouvel agenda ambitieux pour la Méditerranée », a déclaré le commissaire européen dans un tweet.

« Nous utiliserons tous les moyens pour faire progresser notre partenariat », a-t-il ajouté, notant que « l’Union européenne continuera à soutenir le Maroc dans la lutte contre Covid-19 ». Ces entretiens, qui s’inscrivent dans le cadre de consultations régulières entre responsables, ont été l’occasion pour M. Bourita de saluer l’engagement volontaire du commissaire européen Oliver Farrelly, et d’exprimer sa profonde gratitude pour sa bonne écoute ainsi que pour son approche participative basée sur le partenariat réel.

A cet égard, Bourita a salué la publication par la Commission européenne le 9 février d’une publication sur «Partenariat renouvelé avec le voisinage méridional: un agenda pour la Méditerranée». Cet agenda, qui arrive au bon moment dans le contexte de la crise sanitaire, est une évolution appréciée tant par son approche, son contenu que les perspectives prometteuses qu’il ouvre.

Le ministre a également salué le fait que cet agenda européen promeut les ambitions convenues par le Conseil d’association de juin 2019, et la conférence ministérielle tenue via la technologie vidéo le 2 octobre 2020, et la nouvelle structure des relations bilatérales entre le Maroc et l’Union européenne. dans quatre domaines (politique, sécurité, économique et social, valeurs et connaissances) communs) et deux axes (environnement et changement climatique, mobilité et migration).

Bourita a exprimé sa satisfaction de la réelle compatibilité entre les domaines de travail inclus dans cet agenda et son plan d’investissement, avec les priorités du Royaume que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’aide, énoncées dans le discours du Trône, à consolider la résilience de l’économie nationale, qui reflète la pertinence et la sagesse de la vision royale.

En particulier, le plan européen propose une participation européenne au Fonds d’investissement stratégique Mohammed VI, au rythme du partenariat vert entre le Maroc et l’Union européenne, les objectifs du Royaume dans le domaine des énergies renouvelables, le soutien à la mise en œuvre des systèmes de protection sociale, le soutien la stratégie agricole de la «génération verte», ainsi que le soutien au secteur de l’éducation. Cette implication européenne s’inscrit dans le cadre d’une logique d’investissement durable gagnant-gagnant qui contribuerait à une intégration économique bénéfique non seulement entre le Maroc et l’Union européenne, mais aussi au sein du continent africain.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Report du procès de Souleymane Raissouni

Fortes averses orageuses mardi et mercredi dans plusieurs provinces du Royaume

Le Maroc suspend “tout contact” avec l’ambassade d’Allemagne à Rabat