Un tribunal italien interdit un marocain d’approcher sa femme à moins de 200 mètres

24 février 2021 - 10:13

Un tribunal italien a reconnu coupable un marocain de 42 ans de violence et menaces de mort envers son épouse et ses enfants.

Le juge d’instruction à Parme a interdit au mari d’approcher tous ses membres de famille à moins de 200 mètres, comme a indiqué un journal italien en ligne.

S’appuyant sur des témoignages et déclarations recueillis, des SMS et appels téléphoniques reçus de la femme, le juge a pris celle décision.

Le juge a ordonné aussi au mari de ne plus communiquer ni avec sa femme ni avec ses deux enfants par tout moyen, qu’il soit téléphonique ou télématique.

LE journal n’a pas précisé si cette injonction d’éloignement est limitée dans le temps ou définitive.

La même source a ajouté que l’époux marocain , ait tenté de se suicider en juin 2020 poursuivant ses menaces, alors que La femme et ses deux enfants ont quitté la maison, puis se sont réfugiés chez des proches.

Apres six longues années de violence psychologique et physique, menaces de mort et harcèlement constant au cours de la vie quotidienne au sein d’un même foyer, la femme a eu le courage de porter plainte contre son conjoint décembre dernier.

Il est à noter que La mesure d’éloignement ou injonction d’éloignement peut être délivrée sur la base de plusieurs motifs qui tendent à mettre une personne en danger.

Dans les cas les plus fréquents, les mesures d’éloignements sont motivées par des violences conjugales ou par des cas de harcèlement.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Projet de loi des finances : l’heure du débat au parlement

Pass vaccinal: Le gouvernement accueille avec satisfaction l’affluence vers les centres de vaccination

Aziz Akhanouch au forum et au sommet de l’Initiative verte en Arabie Saoudite