Retour des pluies au Maroc : impact positif sur l’agriculture (DEPF)

24 février 2021 - 03:19

Les conditions climatiques au titre de la campagne agricole 2020/2021 augurent d’une évolution favorable de la production agricole, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

En effet, les précipitations abondantes et généralisées qu’a connues le mois de janvier, remontant le moral des agriculteurs, ont complètement absorbé le déficit pluviométrique enregistré à fin décembre 2020, fait savoir la DEPF dans sa note de conjoncture de février 2021.

Ainsi, le cumul pluviométrique au niveau national s’est situé à 189,5 mm, au 31 janvier 2021, en augmentation de 26,1% par rapport à la campagne précédente et de 18,8% par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

Quant au taux de remplissage des barrages à usage agricole, il s’est élevé à 44,9% au 31 janvier 2021 après 37,1% à fin septembre 2020.

La note ajoute que la mise en place des cultures d’automne a connu une bonne dynamique dès la 3ème décade du mois de novembre 2020, marquée par une prédominance du travail mécanique des sols qui a concerné près de 94% de la superficie travaillée.

Toutefois La superficie totale emblavée à la première décade de janvier s’est élevée à 4,76 millions d’hectares, dominée par les céréales (86%), les fourrages (10%) et les légumineuses (4%).

Pour ce qui est du couvert végétal, d’après les dernières données publiées par le Centre Royal de Télédétection Spatiale, il s’est caractérisé, au terme du mois de décembre 2020, par une situation bonne à moyenne dans la majorité des régions du Royaume.

S’agissant des exportations du secteur « agriculture et agroalimentaire », elles ont marqué une bonne dynamique pour le deuxième trimestre consécutif, soit +5,7% au quatrième trimestre 2020 après +9,3% au troisième trimestre, bénéficiant de la performance positive des ventes à l’étranger des produits de l’industrie alimentaire (+8,3% après +11,1%) et de « l’agriculture, sylviculture et chasse » (+4,7% après +15,7%). Au total, les expéditions du secteur se sont améliorées de 0,7% à fin 2020, après une baisse de 4,3% à fin juin 2020 et une hausse de 6,2% un an auparavant.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Affaire Addoha – EPC Maroc: La famille Sefrioui absente de l’audience devant le tribunal

Philip Morris commercialise le tabac chauffé « IQOS » pour la première fois au Maroc

Akhannouch annonce son retrait total de la gestion de sa holding familiale