Report du procès du journaliste Soulaiman Raissouni

02 mars 2021 - 02:56

La cour d’appel de Casablanca a reporté au 30 mars le procès du rédacteur en chef du journal «Akhbar Al Yaoum », Sulaiman Raissouni, suite à une demande de la défense, a t-on appris au journal « Al Oâmk » (rédaction arabophone).

L’audience qui s’est déroulée, mardi, a été marquée par la présence du journaliste, de ses avocats, et par l’absence du plaignant.

Pour rappel, Raissouni est poursuivi en état d’arrestation pour deux chefs d’accusation: «atteinte à la pudeur, avec violence et séquestration», conformément aux articles 485 et 436 du code pénal.

Des défenseurs de droits de l’homme avaient dénoncé ces poursuites les qualifiant « de simulacre et d’actes de représailles », soulignant que « Le journalisme n’est pas un crime» et que «la presse libre ne peut être réduite au silence».

Pour sa part, Khouloud El Mokhtari, l’épouse du journaliste, avait déclaré lors de la première audience, le 9 février, que sa famille s’accrochait à l’innocence de Raissouni. Elle espérait « un procès équitable qui mettrait fin à la souffrance de Soulaiman et de toute sa famille », et que «la voix de la sagesse sera entendue».

Déplorant « la détention arbitraire de son mari » durant plusieurs mois, El Moukhtari avait souligné que le journaliste détenu gardait un bon moral, et clamait son innocence.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

La coupe de la CAF .. Le Raja file en quart de finale haut la main

Des partenariats entre le CCME et les universités Al Akhawayne et Mohammed V pour développer la recherche sur l’immigration

La Conservation Foncière répond favorablement aux demandes de ses fonctionnaires protestataires à Al Hoceima