Pour un dialogue national en vue de l’édification d’un Maroc nouveau

09 mars 2021 - 05:25

Les Fondations Allal El Fassi, Abderrahim Bouabid, Ali Yata, et Abou Bakr El Kadiri et les Centres Mohammed Bensaid Aït Ider et Mohammed Hassan El ouazzani ont lancé un appel conjoint pour un dialogue national sur le nouveau modèle de développement en cours d’élaboration par une Commission royale.

Dans un communiqué reçu par le journal « Al Oâmk », ces sept institutions nationales marocaines portant des noms de symboles de la lutte pour l’indépendance, et la démocratie indiquent que « le projet du « nouveau modèle de développement », dont la publication est attendue prochainement, devrait contenir des orientations susceptibles d’engager les politiques publiques pour des décennies. C’est pourquoi ces fondations et institutions « estiment qu’un temps de discussion et de débat sur le contenu de ce projet doit être accordé au peuple marocain, toutes forces vives confondues, avant qu’il ne soit décliné en politiques publiques ».

Elles précisent que « l’organisation de ce dialogue maroco-marocain, auquel a appelé le discours royal, exige d’accorder suffisamment de temps aux échanges sur son contenu». Les signataires notent, au passage, que « la situation traversée dernièrement par notre pays a fortement impacté les citoyens marocains dans leur vie quotidienne et les a interpellés sur leur devenir».

Saluant l’importance de l’adoption d’un nouveau modèle de développement « susceptible de renforcer l’adhésion populaire » à ce projet et de « restaurer la confiance entre l’Etat et la société », ils soulignent que l’ouverture d’un dialogue national à ce sujet « assurera les conditions du succès d’un projet qui fondera les bases d’un nouveau contrat social », précise le communiqué.

Les sept institutions affiliées à des partis politiques « s’engagent à participer activement à ce dialogue, dans la perspective de l’affirmation collective d’un patriotisme renouvelé qui nous permettra de relever, ensemble, les défis du présent et de l’avenir ».

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

HCP: une majorité gouvernementale hégémonique implique une dynamique des réformes

Maroc: Omicron représente 95% des cas, la nouvelle vague s’approche du pic

CNSS, subvention, taxe: 2 milliard de Dh pour sauver d’urgence le tourisme au Maroc