Sauf miracle, «Akhbar Al Yaoum» pourrait fermer ses portes mardi prochain, selon ses propriétaires

14 mars 2021 - 12:55

«Akhbar Al Yaoum» se prépare à publier son dernier numéro la semaine prochaine .. sauf un miracle, a indiqué une source fiable au journal «Al Oâmk» (rédaction arabophone).

Fondé par le journaliste emprisonné Tawfiq Bouaâchrine, poursuivi pour une affaire de traite des personnes, «Akhbar Al Yaoum» souffre depuis plusieurs années de difficultés financières.

Selon notre source, il est probable que le numéro de mardi prochain soit le dernier du journal et ce après 12 années d’existence. Le premier numéro de «Akhbar Al Yaoum» est parue le 2 mars 2009. La même année, il sera fermé sur une décision du ministère de l’Intérieur avant de réapparaitre sous l’appellation de « Akhbar Al Yaoum Al Maghribia ».

Selon la source de «Al Oâmk», la décision de fermer le journal a été prise après que ses propriétaires aient épuisé toutes les solutions possibles, et après avoir tenté d’obtenir l’aide financière que l’État accorde aux journaux depuis quelques mois pour faire face aux répercussions de la pandémie de Covid 19.

A cet égard, notre source a indiqué que le journal avait intenté une action en justice contre le gouvernement pour avoir refusé de lui accorder cette aide comme le reste des journaux. Puis il a retiré sa plainte, espérant trouver une solution à l’amiable, mais celle-ci n’a pas encore été trouvée. les prochaines 48 heures seront décisives pour l’avenir du journal, précise cette source qui souligne que si l’aide promise par le gouvernement n’est pas décaissé, le numéro de mardi sera probablement le dernier de « Akhbar Al Yaoum Al Maghribia ».

 

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Une encyclopédie des 102 partis politiques au Maroc

Covid-19: La vaccination ouverte aux allergiques, allaitantes et enceintes à partir du 4-ème mois

Naciri, Boudrika … des présidents de club de foot en course pour les élections