La marocaine Bouchallikht, première femme voilée au parlement hollandais victime de propos racistes

23 mars 2021 - 03:37

La jeune néerlandaise d’origine marocaine Kawthar Bouchallikht, a été élue membre du parlement des Pays-Bas à l’issue des législatives qui se sont déroulées la semaine dernière. C’est la première fois qu’une femme musulmane voilée fait son entrée dans une enceinte législative hollandaise.

A peine élue sur la liste du parti de la « Gauche Verte », Bouchallikht (27 ans), a fait l’objet de propos racistes du dirigeant du parti d’extrême droite, Geert Wilders qui a qualifié le jour de son élection de « noir pour les Pays-Bas ».

Sur sa page Facebook, Bouchallikht a répondu par ces termes : « C’est douloureux, et je n’ai pas beaucoup de mots en ce moment, mais nous continuerons le chemin».

Et d’jouter: «  tous ensemble pour la justice, contre la haine ».

Née à Amsterdam et diplômée de l’Université d’Utrecht (2016), Kauthar Bouchallikht est journaliste et militante écologiste. Elle préside depuis 2018 la fondation « Groene Moslims » (Musulmans Verts), une organisation qui vise à impliquer les musulmans pour trouver des solutions aux problèmes de changement climatique et de pauvreté, sur la base d’une vision religieuse du développement durable.

Elle a également été vice-présidente du « Forum des Organisations Européennes de la Jeunesse et des Etudiants Musulmans » (FEMYSO) jusqu’en décembre 2020.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

L’Algérie décide de fermer immédiatement son espace aérien avec le Maroc

Akhannouch : Des réalisations rapides et concrètes pour répondre aux attentes des marocains

Interpellation de 4 autres individus pour liens présumés avec les plans de la cellule terroriste affiliée à « Daech » et démantelée récemment à Errachidia