La clinique de Droit de la FSJES Agdal : une expérience inédite !

18 mars 2021 - 11:55

L’étude des cas cliniques ne date pas d’hier. La clinique de la FSJES Rabat-Agdal a été créée en Avril 2015, outre que les offres de stage et les formations, cette dernière permet à ses étudiants de travailler sur des cas cliniques ; des cas pratiques des citoyens qui viennent demander de l’information et de l’orientation juridique.

Nous, étudiants en deuxième année du Master Sciences Juridiques, option droit des affaires avons assisté au lancement de l’antenne de la clinique juridique à la ville d’Essaouira en partenariat avec l’association d’Essaouira Mogador présidée par son excellence Monsieur le conseiller de SM. Monsieur André AZOULAY, le lancement a eu lieu en présence de Monsieur le président de l’université M5 GHACHI Mohammed, Monsieur le Doyen de la FSJES Rabat-Agdal EL BACHA Farid, Madame la directrice de la clinique HAMDAI Ilham, et un grand nombre de professeurs, d’acteurs associatifs et autres.

Avant de commencer notre mission, on a eu droit à une formation assurée par Madame la directrice de la clinique ainsi que le coordonnateur. Ladite formation a porté sur la gestion de réunion, la communication, outre que la distance et la compatie nécessaire.

En tant que premier binôme ayant assisté à cette mission, notre tâche consistait concrètement àla réception des premiers bénéficiaires des services de l’antenne de notre clinique.

Avant d’écouter le bénéficiaire, on essayait de le mettre à l’aise en commençant par nous présenter et présenter la clinique et son rôle. La première étape se résumait à écouter très attentivement le citoyen et essayer de dégager les faits pertinents qui serviront à la qualification du problème. Le challenge était de rester stable, neutre et objectif devant de très grandes émotions, on était appelé à poser les bonnes questions afin de soulever les éléments nécessaires qui serviront pour traiter le cas.

A notre retour, les cas ont été traités par des étudiants cliniciens. Des réponses et des solutions envisageables ont été rédigées en toute rapidité vu l’urgence des cas. Ensuite ces dernières ont été envoyé au coordonnateur de la clinique de droit afin de les soumettre aux référents, professeurs et professionnelspour approbation avant de les communiquer aux bénéficiaires par la suite.

Cette expérience est primordiale dans le parcours de chaque juriste, dans le sens où tout en fournissant l’information et l’orientationjuridique gratuite, on fait face à des problèmes de droit d’ordre pratique chose qu’on ne peut pas faire sur les bancs de la faculté, ceci permettra également le développement de nos soft Skills.

Dès notre premier jour à la faculté, nos professeurs ont toujours insisté sur l’importance de l’enseignement clinique du droit, il faut dire qu’on est très chanceux d’avoir une telle structure au sein de notre prestigieuse faculté qui a toujours encourager ses étudiants à se distinguer et à exceller.

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Aérien: 42 compagnies reprendront leurs activités au Maroc

La chaîne d’information « France 24 » interdite en Algérie.

RAM: Dispositif « exceptionnel » et « historique » pour faciliter le retour des MRE