Ancien SG du FLN algérien demande l’asile politique au Maroc.

04 avril 2021 - 04:32

L’ancien secrétaire général du Front de libération nationale (FLN) , Amar Saâdani, aurait demandé l’asile politique au Maroc.

Le quotidien « Le Soir d’Algérie » rapporte que cette décision est prise suite à une suggestion de responsables marocains qui sont en communication permanente avec Saâdani refugié en France depuis trois ans.

La même source algérienne rapporte que Saâdani, ancien président de l’Assemblée populaire nationale algérienne, avait déménagé de France au Portugal il y a quelques mois, craignant d’être remis à la justice algérienne, suite à l’accord signé entre Alger et Paris. Il aurait ensuite choisi de se réfugier au Maroc de peur de subir le sort d’autres responsables arrêtés à l’extérieur.

« Le Soir d’Algérie » proche des militaires en Algérie a attaqué Saâdani en raison de la nouvelle de sa demande d’asile politique au Maroc. Il a publié que ce responsable « s’est enfui au Maroc pour échapper à des poursuites judiciaires qui pourraient aboutir à son extradition aux autorités algériennes s’il était resté dans un pays européen ».

Il est noter que Saâdani avait déclaré en 2019 lors d’une interview que « le Sahara a été enlevé au Maroc au congrès de Berlin, je pense que l’Algérie a versé pendant cinquante ans des sommes faramineuses à ce qui est appelé le Polisario, et cette organisation n’a rien fait et n’est pas parvenue à sortir de l’impasse ».

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

L’UE nie l’existence de fraude sur l’étiquetage de tomates marocaines produites au Sahara

Age, sexe et niveau d’instruction des députés: les vieux dominent

L’alternance démocratique a-t-elle été fatale à la mouvance islamiste PJD ?