Diouri exploite les souffrances de pauvres citoyens pour améliorer  l’image de son groupe « Mutandis »

16 avril 2021 - 09:30

Pour peaufiner son image et mettre en valeur sa « générosité » et sa «solidarité», le groupe Mutandis exploite les souffrances de pauvres petits commerçants au travers de caméras cachées et de vidéos qui vantent les services de ce groupe industriel et commercial dirigé par Adil Diouri.

D’une durée dune dizaine de minutes, ces vidéos, vérifiées par le journal « Al Oâmk » (rédaction arabophone), relatent la vie de vendeurs de sandwich, de jus d’orange ou de chaussettes… L’idée est de tester la générosité des pauvres vendeurs ambulants et de voir s’il sont capables de donner à manger à un clochard affamé qui n’est, en vérité, qu’un agent travaillant pour le groupe.

A la fin de chaque vidéo, s’affiche le logo de « Magix », une marque du groupe « Mutandis », qui promet aux « généreux » petit commerçants un accompagnement pour développer leurs projets en leur offrant, notamment, des kiosques.

Si les initiatives d’aides aux personnes en situation de vulnérabilité sont en soient louables et bienvenues, l’exploitation de telles situations pose, toutefois, problème. S’agit il vraiment d’aider ces personnes à améliorer leurs conditions sociales? ou bien d’initiatives dont les objectifs sont purement commerciaux qui cherchent à améliorer l’image de marque du groupe sur le dos des pauvres ?

 

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Aide humanitaire au profit des Palestiniens: Départ d’un premier avion militaire vers Amman

L’origine du Coronavirus : un animal ? ou un laboratoire chinois ?

250 personnalités marocaines lancent l’appel de « l’extrême-Maroc » en solidarité avec la Palestine