Lancement du portail idarati.ma et abolition des demandes de légalisation des signatures

21 avril 2021 - 08:44

Le ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme administrative a annoncé, mercredi, le lancement officiel du portail national des démarches et procédures administratives (www.idarati.ma), qui vise à simplifier les procédures et démarches administratives pour les usagers.

Selon un communiqué reçu par le journal « Al Oâmk », le portail « Idarati » est le fruit d’un partenariat entre le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme administrative, le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique, de l’Agence pour le développement numérique (ADD) et de l’Agence nationale de régulation des transports (ANRT).

«Idarati » est une interface d’information « unifiée, intégrée et multi-espace qui met les informations administratives à la disposition des l’usagers ». Elle lui permettra également de « consulter les procédures et formalités administratives qu’il doit effectuer auprès des administrations, des institutions, des entreprises publiques, des collectivités territoriales et toute personne morale de droit public ».

Le communiqué souligne que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des directives royales visant à améliorer la qualité des services rendus aux usagers et à l’instauration d’une nouvelle relation fondée sur la confiance et la transparence conformément à la loi 19 -55 relative à la simplification des procédures administratives.

Rappelons que les administrations ne peuvent plus exiger que les actes administratives et les documents stipulés dans les textes législatifs ou réglementaires en vigueur, tels qu’ils ont été approuvés par la Commission nationale de simplification des procédures et formalités administratives et publiés sur le portail national.

Les actes administratives publiées dans le portail ont été recensés, documentés et transcrits par les administrations concernées conformément aux dispositions de la loi 55.19, qui a arrêté plusieurs règles en matière de simplification dont les plus importantes sont :

l’interdiction de demander à l’usager de fournir plus d’un seul exemplaire du dossier de candidature de demande d’un acte administratif, l’abolition des demandes de légalisation des signatures des documents composant le dossier de demande de l’acte administratif, et l’interdiction de demander des documents à caractère public ne le concernant pas personnellement ou la certification de copies conformes des documents composant le dossier de demande de l’acte administratif…

Le lancement de ce portail est une première étape dans le processus de la simplification et de la numérisation des procédures administratives conformément aux dispositions de la loi 55.19.

D’autres versions du portail seront lancées ultérieurement avec de nouvelles fonctionnalités avancées visant à simplifier, davantage, le parcours de l’usager, à renforcer les liens de confiance entre l’administration et l’usager et à améliorer la qualité des services.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

L’origine du Coronavirus : un animal ? ou un laboratoire chinois ?

250 personnalités marocaines lancent l’appel de « l’extrême-Maroc » en solidarité avec la Palestine

L’acteur marocain Hammadi Ammor n’est plus