85% des jeunes Marocains veulent « un shift » du français à l’anglais

26 avril 2021 - 01:57

Une enquête du British Council, auprès de 1200 personnes âgées de 15 à 25 ans, a révélé que 85 % des jeunes au Maroc considèrent que l’anglais est important pour leur avenir et celui du pays. Ils croient que l’anglais les aidera dans leurs études et leurs aspirations professionnelles.

Un communiqué reçu par le journal « Al Oâmk », indique que cette enquête, intitulée « shift to English » (Passer à l’anglais au Maroc) lancé le 23 avril 2021 qui coïncide avec la Journée de la langue anglaise aux Nations Unies, avait pour but de « mieux comprendre la demande et l’appétit pour la langue anglaise parmi la prochaine génération au Maroc ».

Parmi ses résultats clés: Plus des deux tiers des jeunes Marocains pensent que l’anglais devrait remplacer le français comme langue étrangère principale du Maroc d’ici 5 ans; 74% pensent que le passage à l’anglais aidera à concrétiser les ambitions du pays pour devenir un hub international d’affaires et de tourisme ; 85% s’attendent à ce que le nombre de jeunes Marocains utilisant l’anglais augmente au cours de la prochaine décennie.

La popularité croissante de l’anglais dépasse même la langue arabe parmi les jeunes. 65% considèrent l’anglais comme langue importante, contre 62% qui pensent la même chose de l’arabe et 47% du français.

Cela dit , l’arabe reste la langue dominante des jeunes marocains, parlée et comprise avec une grande maîtrise par 69% des jeunes. Le français est légèrement plus largement parlé que l’anglais – 34% parlent et comprennent le français avec une grande maîtrise, et 30% parlent et comprennent l’anglais de la même manière.

«L’anglais est la langue de l’avenir» a déclaré l’un des interviewés. « Tout le monde se tourne vers la langue anglaise en raison de sa prédominance sur Internet », a estimé un autre.
Commentant ces résultats, Tony Riley, directeur du British Council au Maroc, a dit: «Le Maroc a une culture et une histoire riches, variées et multilingues. Ces faits restent solides et n’ont pas changé / ne changeront pas avec le temps. Le multilinguisme qui se développe à travers le monde jour après jour est un très grand avantage».

Riley a ajouté:« L’étude représente une reconnaissance claire par la nouvelle génération de Marocains de l’importance croissante de l’anglais en tant que langue internationale. Le British Council continuera à soutenir le ministère de l’Éducation dans ses efforts pour la vulgarisation de l’enseignement de l’anglais, ainsi qu’à offrir aux jeunes la possibilité d’apprendre l’anglais, par le biais de programmes d’éducation directe et distantiel».

Les jeunes qui maîtrisent le mieux l’anglais au Maroc sont les jeunes les plus riches et les mieux éduqués qui utilisent les plateformes pour son apprentissage. « Alors que les écoles (37%), les films et les séries télévisées (25%) ont jusqu’à présent été les plates-formes prédominantes pour les jeunes pour apprendre l’anglais, à l’avenir, ils préféreraient l’apprendre via Internet, des applications linguistiques et des écoles de langues privées » souligne l’étude.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Exclusif : Pour l’ambassade d’Allemagne, le rapport de renseignement attaquant le Maroc est dénué de tout fondement

Le Crédit Agricole lance «Dar Al Moustatmir Al Qaraoui » pour les jeunes entrepreneurs

Energie : Un groupe indien annonce des investissements de plus de 100 millions USD au Maroc