Le gendarme de la bourse française condamne « Diana Holding » et Ghita Zniber à une amende de 16 millions d’euros

03 mai 2021 - 01:40

L’autorité française des marchés financiers a infligé une amende de 10 millions d’euros au groupe agroalimentaire marocain « Diana Holding » et de 6 millions à sa présidente Ghita Zniber pour un délit d’initié.

Cette lourde sanction est justifiée par « des infractions » aux règles de la Bourse de Paris, commise par le groupe suite à des manipulations d’informations financières appartenant à Marie Brizard Wine & Spirits, dont les actions majoritaires sont détenues par Ghaitha Zniber.

« Diana Holding » avait en effet acquis des parts dans le capital du groupe français « Belvédère », ce qui lui a permis de devenir, en peu de temps, l’actionnaire de référence du groupe français. En conséquence, «Belvédère» a changé de nom pour porter celui de « Marie Brizard Wine & Spirits », un grand groupe de spiritueux qui possède plusieurs marques dont (Sobieski, Marie Brizard, William Peel) et d’autres encore.

Le chiffre d’affaires de ce nouveau groupe coté à la Bourse de Paris a atteint 169 millions d’euros au cours de l’année 2020.

Cet incident remonte à 2015, lorsque « Diana Holding » cherchait, à travers une filiale, dont le siège social est basé à Luxembourg et dirigé par Ghita Zniber spécialisée dans la commercialisation de produits alcoolisés, à contrôler le groupe français qui fait actuellement l’objet d’une procédure de règlement judiciaire.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Affaire Addoha – EPC Maroc: La famille Sefrioui absente de l’audience devant le tribunal

Philip Morris commercialise le tabac chauffé « IQOS » pour la première fois au Maroc

Akhannouch annonce son retrait total de la gestion de sa holding familiale