Tourisme au Maroc : Des pertes de 11,9 milliards de dh au 1er trimestre 2021

22 mai 2021 - 06:14

Les revenus touristiques au Maroc ont enregistrés une baissé de 69,1% soit des pertes de 11,9 milliards de dh au premier trimestre 2021.

Les chiffres de la Direction des études financières et des prévisions du ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme administrative dans sa note de conjoncture du mois de mai sont parlant.

« L’évolution des indicateurs du secteur du tourisme a été affectée au cours du premier trimestre 2021 par les restrictions au transport aérien et maritime des voyageurs après l’assouplissement observée au quatrième trimestre 2020, suite à la résurgence de nouveaux mutants du Coronavirus et à la détérioration de la situation sanitaire chez nos principaux partenaires, notamment en Europe », précise la note reçu par le journal « Al Oâmk ».

Au cours des deux premiers mois de 2021, la baisse des arrivées des touristes au Maroc a atteint 81,5 % (- 91,9 % pour les touristes étrangers et – 65,4% pour les Marocains résidants à l’étranger), alors que les nuitées ont enregistré une baisse de 78,1% (- 92,3% pour les non-résidents, – 43,8% parmi les résidents).

Selon la note, cette évolution pourrait s’améliorer au cours du deuxième trimestre 2021, compte tenu de la bonne progression de la campagne de vaccination et en fonction de l’évolution constatée après la levée progressive des restrictions aux voyages nationaux et internationaux, ainsi que de l’émergence de nouveaux mutants du Covid 19.

Le ministère de l’Économie a rappelé que le site Tourlan, spécialisé dans les voyages par internet, classait le Maroc, le 17 mai dernier, au 4 rang parmi les zones sécurisés pour les voyager dans le contexte de la crise.

A la mi-février, il a été classé neuvième, soit deux semaines après le lancement de la campagne de vaccination.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Revenus des sportifs: Le PLF-2022 propose la révision de l’abattement forfaitaire

Le complexe commercial « M Avenue » ouvre ses coulisses à Marrakech

Le PLF-2022 table sur une croissance de 3,2%