L’UMT critique « le manque de transparence » des élections au ministère de la santé

26 mai 2021 - 12:34

L’Union Marocaine du Travail (UMT) a appelé à une intervention urgente du ministre de la santé afin de « mettre fin à un scandale » qui entoure le processus des élections des représentant des fonctionnaires.

La centrale syndicale dénonce, dans une lettre reçu par le journal « Al Oâmk », la réduction des bureaux de vote pour empêcher la participation de centaines de fonctionnaires dans la région de Beni Mellal Khenifra. Elle se dit « très surprise » par cette décision prise lors d’une réunion de coordination tenue mardi 25 mai au siège de la direction de la santé à Beni Mellal.

Elle dénonce « les efforts de certains membres de l’administration, en collaboration avec certaines partis au sein de la région » sans les nommer visant à empêcher la participation du plus grand nombre possible des cadres de la santé aux élections des commissions paritaires prévues le 16 juin prochain.

Ces partis se sont « vivement accrochées à la suppression d’un certain nombre de bureaux de votes dans certaines villes où ces élections se tenaient dans les années précédentes ». Ce qui implique une centralisation de ces bureaux uniquement dans les grandes villes de la région.

Pour l’UMT, cela constituera « une atteinte à la liberté de choisir et à la transparence des élections » et rendra « impossible » la participation de la majorité des fonctionnaires, en particulier les femmes. Car, s’ils veulent participer, ils devront passer leur journée loin de leur lieu de travail, ce qui entraînera une perte de temps et d’efforts dans le transport et l’alimentation.

« Nous rejetons les résultat de cette réunion fabriquée », s’insurge l’UMT.

Dans le secteur public, les élections sont prévues le 16 juin pour choisir les membres des commissions paritaires dans chaque ministère. Les préparatifs ont été, jusqu’à présent, marqués par des divergences entre l’administration et les syndicats, notamment dans les ministères de l’éducation nationale et de la justice.
Les élections professionnelles dans le secteur privé seront, quant à eux, organisées du 10 au 20 juin.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Covid-19: Plus de 860.000 personnes ont reçu la 3ème dose

Revenus des sportifs: Le PLF-2022 propose la révision de l’abattement forfaitaire

Le complexe commercial « M Avenue » ouvre ses coulisses à Marrakech