« étonnement » du Maroc suite à « l’instrumentalisation » au parlement européen de la question migratoire

07 juin 2021 - 04:11

Le président de la Chambre des Représentants, Habib El Malki a exprimé son « étonnement » et sa « déception » suite à « l’inscription d’un projet de résolution au Parlement européen sur une soi-disant + utilisation des mineurs par les autorités marocaines+ dans la crise migratoire de Sebta ».

Il a indiqué qu’il s’agit d’une « initiative qui est en total déphasage avec la qualité de la coopération entre le Parlement marocain et le Parlement européen ».

Cette initiative « s’inscrit dans une tentative de détourner l’attention d’une crise politique purement bilatérale entre le Maroc et l’Espagne », a souligné El Malki dans une déclaration à la presse.

« Comme tout le monde sait, cette crise n’est pas liée à la migration mais à l’entrée en Espagne, de manière frauduleuse, d’un individu poursuivi par la justice espagnole, pour des crimes graves contre des victimes espagnoles », a-t-il expliqué en allusion à l’hospitalisation récente du leader des séparatistes du Polisario en Espagne.

El Malki a, dans ce sens, affirmé que « l’instrumentalisation de la question migratoire, et notamment de la question des mineurs non accompagnés dans ce contexte, s’apparente clairement à une manœuvre qui vise à européaniser une crise bilatérale ».

Le projet de résolution a été déposé par le parlementaire espagnol Jordi Cañas au nom du groupe « Renew Europe » ( renouvelons l’Europe ), une alliance de 22 partis politiques du cent

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

RAM: Dispositif « exceptionnel » et « historique » pour faciliter le retour des MRE

Le roi Mohammed VI ordonne la mise en place d’un dispositif spécial pour l’accompagnement des MRE

Arrivée des MRE: le roi ordonne aux transporteurs de pratiquer « des prix abordables »