Avec 44 millions de Dh de dettes, pas de mercato pour le Raja (Document)

22 juillet 2021 - 07:24

Les dettes du club marocain, le Raja de Casablanca s’élèvent à 44053346 millions de Dh, révèle une lettre officielle de la Commission de contrôle de gestion de la Fédération royale marocaine de football.

Des dettes qui empêchent le Green Club, champion d’Afrique 2021 (CAF), de signer des contrats avec de nouveaux joueurs lors de la prochaine période de transfert estivale.

Selon cette lettre adressée au président du RCA et largement diffusée sur les réseaux sociaux, le total de la dette interne et externe du Raja au titre des litiges s’élève à 44 053 346 dirhams, est réparti comme suit:
30.679.917,00 dirhams au titre des litiges internes régis par la Chambre nationale de règlement des litiges (CNRTL).
11.990.829,00 dirhams : litiges de la FIFA
1.382.600,00 dirhams : litiges du TAS.

La nouveauté dans cette affaire réside dans le fait que les sommes des litiges internes qui étaient payées par la Fédération et déduites des revenus des droits de transmissions télévisuelles des matchs sont désormais contraignants.

Selon le nouveau règlement donc, le Raja est obligé de régler toutes ses dettes avant de pouvoir effectuer de nouvelles recrues ou de prolonger les contrats de n’importe quel joueur.

Toutes les équipes professionnelles au Maroc ont reçu des lettres similaires mais c’est celle du Raja qui a eu le plus d’échos.


Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Affaire Addoha – EPC Maroc: La famille Sefrioui absente de l’audience devant le tribunal

Philip Morris commercialise le tabac chauffé « IQOS » pour la première fois au Maroc

Akhannouch annonce son retrait total de la gestion de sa holding familiale