Le journaliste Raissouni décide d’arrêter sa grève de la faim

04 août 2021 - 03:15

Le journaliste Soulaiman Raissouni, condamné à cinq ans de prison pour « agression sexuelle », a décidé, mercredi, d’arrêter sa grève de la faim qui a duré 116 jours, annonce ses avocats dans un communiqué.

« suite à la réaction positive des autorités compétentes à la demande de transfert de Raissouni à l’hôpital pour recevoir un traitement médical pour l’aider à arrêter sa grève de la faim, une demande que nous avons présenté, en tant que défense, afin de préserver son droit à la vie, le collectif de défense annonce avoir reçu du journaliste Soulaiman Raissouni son accord pour arrêter sa grève de la faim ».

Le communiqué rappelle que cet accord est le résultat de multiples initiatives et appels à la cessation de la grève, lancés par plusieurs organisations nationales et internationales, des personnalités publiques et des intellectuels..

« En attendant qu’il soit transféré à l’hôpital, pour recevoir les soins, et l’accompagnement médical nécessaire », ajoute le communiqué, ses avocats tiennent à remercier tous ceux qui ont participé à « cet acte noble » afin que le journaliste de « Akhbar Al Youm » puisse « recouvrer sa santé et continuer à défendre son innocence et ses droits ».

Réagissant à ce communiqué le délégué général de l’Administration pénitentiaire et de la Réinsertion Mohamed Salah Tamek a encore une fois souligné qu’il s’agit «d’une « prétendue grève de la faim ».

Dans une tribune incendiaire intitulé « pacte avec le diable » publié, aujourd’hui, par le site 360, il indique que « l’objectif que ces gens poursuivent par l’invention de faits et d’histoires invraisemblables et fallacieux est non pas la prévention de la dégradation de l’état de santé du détenu concerné qu’il tiennent en otage, puisque qu’à cela ne tienne, ils auraient dû plutôt l’exhorter à cesser son invraisemblable grève de la faim, mais pour s’assurer la contrepartie sonnante qui leur échoit de leur Faustian bargain ».

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Marché des capitaux : plus de 65 MMDH de levées à fin décembre 2022 (AMMC)

Développement régional: Signature de six contrats programmes d’un coût global de 29,13 MMDH ( Laftit)

AMMC : les indicateurs mensuels du marché des capitaux en 5 points clés