L’école de l’espoir, un film sur la lutte des nomades au Maroc pour l’éducation de leurs enfants (vidéo)

30 septembre 2021 - 06:07

Le documentaire «L’école de l’espoir – مدرسة الأمل » a été projeté en avant-première, mardi soir, au cinéma RIF à Casablanca. Réalisé par Mohamed El Aâboudi, et co-produit par 2M, La Prod, Bellota Films et Illume, il dresse le portrait intime et optimiste de la tribu des Oulad Boukais, des nomades habitués aux vastes espaces des plateaux de l’Atlas poussés à se sédentariser en raison de la sècheresse et les changements climatiques.

Le film raconte l’histoire de ces familles qui luttent pour donner une chance a leurs enfants pour s’instruire en construisant une école au milieu de nulle part et en faisant appel à un jeune instituteur qui, dans un environnement dur, accepte de dispenser le savoir et l’éducation.

L’espoir se heurte, par la suite, à plusieurs obstacles car un enfant qui va à l’école ne pourra pas travailler avec sa famille, et la vie à l’intérieur d’une école isolée au milieu d’une terre touchée par la sécheresse due au changement climatique, n’est pas aisée.

A travers cette œuvre, le réalisateur a voulu abordé deux crises sociétales: l’éducation et la difficulté d’accès à celle-ci par les nomades marocains, ainsi que la crise climatique avec son impact sur des territoires et des catégories sociales fragiles tels que la tribu Ouled Boukis (le Haut Atlas) qui considèrent l’éducation comme une question de vie ou de mort, explique Mohamed El Aâboudi.

« L’école de l’espoir » a connu un grand sucée avec une avant-première mondiale à l’International Documentary Festival of Amsterdam. Depuis, il a sillonné la planète et a remporté de nombreuses distinctions dont le Prix Spécial du Jury aux Hotdocs de Toronto.
Le film sera diffusé sur 2M le dimanche 3 octobre à 21 h 40, pour marquer le lancement de la 11ème année de la case documentaire « des Histoires et des Hommes » (H&H).

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

La météo pour ce samedi 1er octobre

Inscription aux CPGE : le ministère accorde une chance supplémentaire aux bacheliers

La revue des finances publiques, outil important pour assurer l’efficacité des dépenses publiques (Lekjaa)