Fermeture du gazoduc Maghreb-Europe : Des bateaux de gaz pour l’Espagne

03 novembre 2021 - 07:15

Suite à la décision algérienne de fermer, dimanche dernier, le gazoduc Maghreb-Europe, l’Espagne sera obligé d’importer, par bateaux, ses besoins en gaz naturel.

Selon des spécialistes, cités par le journal El Pais, le gaz pourrait provenir de l’Algérie, de l’Europe du nord, de l’Amérique ou du Moyen Orient. Pour satisfaire ses besoins, l’Espagne pourrait augmenter ses importations de gaz naturel liquéfié.

Avec l’augmentation des prix du pétrole sur le marchés mondial, et les couts de transport, cette opération risque donc d’être très couteuse pour Madrid.

En plus de l’industrie, c’est le système électrique espagnol qui dépend le plus du gaz, mais les spécialistes écartent d’éventuels coupures d’électricité durant l’hiver prochain, d’autant plus que le pays a de bonne réserves, ajoute le journal.

L’Espagne importe, annuellement, 8000 millions de m3 de gaz de l’Algérie. Ce pays a promis d’augmenter l’approvisionnement de l’Espagne via l’autre gazoduc liant directement les deux pays et qui traverse la méditerranée, mais son élargissement prendra du temps.

Ouvert en 1996, le gazoduc Maghreb-Europe reliait l’Algérie à l’Espagne via le Maroc. Avec un approvisionnement de l’ordre de 6000 millions de m3, par an, il fournissait 25% du total de la consommation espagnole.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

agr

Le dirham devrait s’apprécier face au dollar à horizon 3 mois (AGR)

Énergie électrique: hausse de la production de 3,1% à fin juillet (DEPF)

Le dollar atteint son plus haut niveau face à l’euro depuis près de 20 ans