Le Maroc ne se laissera pas entraîné dans une guerre avec l’Algérie

03 novembre 2021 - 11:20

Le Maroc ne veut pas de guerre avec l’Algérie a déclaré, mercredi soir, une source marocaine informée à l’agence France Presse (AFP) suite à l’annonce de la mort de 3 algériens dans un bombardement attribué à l’armée marocaine dans le Sahara.

Il s’agit d’« accusations gratuites » lancées par l’Algérie contre le Maroc a précisé cette source ajoutant que « le Maroc n’a pas visé et ne visera aucun citoyen algérien, quelles que soient les circonstances et les provocations ». De son coté, l’armée mauritanienne a démenti, également, toute attaque de ce genre dans la région.

« Si l’Algérie veut la guerre, le Maroc n’en veut pas. Et si l’Algérie souhaite entraîner la région dans la guerre par des provocations et des menaces, le Maroc ne sera jamais entraîné dans une spirale de violence et de déstabilisation de la région.» a souligné la source.

La présidence algérienne a affirmé qu’un bombardement marocain visant des camions algériens dans la zone frontalière entre Ouargla et Nouakchott, en Mauritanie, a entraîné la mort de trois algériens avertissant que « le crime ne restera pas impuni ».

De son coté, la source marocaine a expliqué qu’il s’agit d’une zone où se déplaçaient, exclusivement, les véhicules des séparatistes du Polisario. Et d’ajouter : « Il est donc surprenant que la présidence algérienne parle de la présence d’un camion dans cette région, compte tenu de son statut juridique et militaire ».

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Soins apportés aux enfants: les femmes y passent 5 fois plus de temps que les hommes (HCP)

Mondial 2022 : Des Chefs d’Etat félicitent SM le Roi suite à la qualification aux quarts de finale de l’équipe marocaine de football

Le PLF-2023 consacre les engagements du programme gouvernemental (ministre)