Les FAR en demi-finale de la ligue des Champions : la révolution du football féminin en marche

13 novembre 2021 - 01:16

Modèle de réussite et porte drapeau du Maroc pour la première édition de la Ligue des Champions d’Afrique Féminine, l’AS FAR fait parler d’elle. Qualifiées pour les demi-finales, les militaires ont été, comme à leur habitude, brillantes.

Avec un triplé marqué par la joueuse Sanaa Mssoudy lors du premier match, les Marocaines ont marqué l’histoire de la compétition. Elles ont enchaîné une victoire 3-0 face aux Nigérianes du Rivers Angels, une défaite 2-0 contre les Kenyanes du Vihiga Queens et un match nul contre les redoutables Sud-Africaines du MamelodiSundowns, pour atteindre le carré final de la prestigieuse Champions League. Ce rayonnement Africain témoigne aujourd’hui de la réussite du projet de la Fédération marocaine de football.

En 2020, le « Contrat d’Objectifs », un ambitieux plan de développement du football féminin a été lancé avec la professionnalisation du Championnat National pour les deux premières divisions à partir de 2020-2021. Un projet qui porte aujourd’hui ses fruits, un an seulement après son lancement.

Signé entre la FRMF, la LNFF, la DTN et les ligues régionales, ce contrat a permis de garantir un revenu minimum fixe aux joueuses et aux membres du staff, et ce afin de renforcer l’inclusion socioprofessionnelle des femmes et de créer une économie autour de ce sport.

D’autre part, et dans le but d’assurer une formation technique et tactique de qualité, deux nouveaux championnats ont été lancés. Il s’agit des Championnats U15 et U17 féminins. Cette restructuration du Championnat a permis aux équipes d’élever le niveau de compétition et de répondre aux standards internationaux de la professionnalisation.

La formation est également au cœur du projet de développement du football féminin au Maroc puisque 1000 nouveaux cadres techniques sont en train d’être formés pour les clubs féminins. La FRMF table sur 90.000 pratiquantes d’ici à 2024.

Les joueuses ont d’ailleurs été placées au cœur de ce projet avec l’ouverture de plusieurs cursus sport-études à travers le Royaume. Ces classes ont permis à des dizaines de jeunes filles de bénéficier d’une formation sportive de haut niveau, tout en continuant à aller à l’école afin de décrocher un diplôme. L’objectif étant de devenir joueuses professionnelles ou de se diriger vers les métiers du sport.

Afin d’accompagner les clubs, leurs enveloppes budgétaires ont été multipliées par six. De plus, ils ont un bénéficié d’un appui du département financier de la FRMF ainsi que de la Direction Technique Nationale pour les volets administratif et financier pour que la bonne gouvernance prime.

Du côté des équipes nationales, le recrutement de Reynald Pedros porte déjà ses fruits. Nommé meilleur entraîneur de football féminin par la FIFA en 2018, Pedros a débarqué au Maroc en décembre 2020 pour prendre part à ce projet d’envergure. Les derniers résultats de la sélection féminine (victoire 3-0 puis 3-2 contre le Mali et 1-0 contre le Cameroun) place déjà le Maroc comme favoris pour les prochaines échéances.

Les sélections U17 et U20 sont quant à elles engagées dans les qualifications pour les prochaines coupes du monde et une équipe féminine de futsal vient de naître. Autant dire que la FRMF annonce la couleur : s’imposer en Afrique et dans le monde.

Des résultats qui illustrent l’évolution qu’a connu la place de la Femme dans la société marocaine et son émancipation grâce aux différentes initiatives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Avec l’attribution de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations Féminine 2022, le Maroc est récompensé pour ses efforts et ses importantes avancées.

En demi-finale de la champions league, l’équipe des FAR affrontera les Ghanéennes de « Hassacks Ladies », tandis que la deuxième demi-finale opposera « Mamelodi Sun Downs » à « Malabo King ».

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Le roi Mohamed VI condamne l’attaque Houthie contre Abou Dhabi

Covid 19: 130 établissements scolaires fermés durant la période du 10 au 15 janvier

Le Roi reçoit les dix membres élus du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire