Boussouf : Certains médias contribuent à alimenter les conflits internationaux (vidéo)

10 janvier 2022 - 01:32

Le secrétaire général du Conseil de la Communauté Marocaine à l’étranger (CCME) Abdellah Boussouf a estimé que le manque d’objectivité de certains médias a alimenté les guerres et les conflits internationaux à travers l’histoire.

Intervenant lors d’un colloque organisé par la Fédération Marocaine des Editeurs de journaux (FMEJ) à Fès, il a indiqué que ce genre de médias peut, ainsi, mettre en œuvre les agendas de pays étrangers comme cela a été le cas durant la guerre en Irak.

Citant d’autres exemples durant le siècle dernier, Abdellah Boussouf a souligné le rôle joué par le cinéma au cours de la Première Guerre mondiale, et par la radio pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pour Boussouf, il est essentiel que les professionnels des médias respectent un code de déontologie afin d’éviter d’inciter, directement ou indirectement, à des conflits entre les civilisations.

Il a estimé que les médias internationaux assument la responsabilité de l’image véhiculée sur les musulmans à travers le monde, notamment par rapport aux questions de l’extrémisme et du terrorisme.

Le secrétaire général du (CCME) a, par ailleurs, rappelé le rôle imminent joué au Maroc par l’Université Al Qarawiyyin dans le rapprochement entre les civilisations, dans la stabilité religieuse du royaume ainsi que dans la lutte contre la pensée islamique extrémiste.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Sahara marocain : Le Pérou décide de retirer sa reconnaissance de la « rasd » et exprime son appui au plan d’autonomie (ministère péruvien des AE)

Pénurie des cartables au Maroc: ce qu’il en est vraiment

Traite des êtres humains: l’expérience marocaine exposée à une délégation américaine