Appel de détresse des transporteurs touristiques au gouvernement

11 janvier 2022 - 09:29

La Fédération Nationale de Transport Touristique (FNTT) a lancé un appel de détresse au gouvernement afin d’aider ce secteur qui vit de grosses difficultés à cause des mesures restrictives dues à la pandémie Covid19.

Selon un communiqué de presse intitulé « Sos d’un secteur en Détresse », reçu par le journal « Al Oâmk Al Maghribi », la FNTT dresse le portrait d’un secteur « plongé dans un coma artificiel » suite à 22 deux mois de crise.

Cette situation s’est détériorée selon ces professionnels après les mesures annoncés à cause de l’apparition du variant Omicron. « Malheureusement, l’annonce récente des nouvelles restrictions de voyages avec la fermeture totale des frontières, a plongé le secteur dans une sinistrose où nos espoirs de reprise sont réduits à néant », explique le communiqué.

« Malgré plusieurs réunions avec les plus hautes autorités du secteur où plusieurs mesures concrètes nous étaient promises pour la survie de celui-ci, nous sommes dans le regret de constater qu’à ce jour nous sommes toujours en attente de la communication officielle de ces mesures ».

la FNTT souligne l’urgence de la situation et appelle prendre rapidement des mesures concrètes et à l’ouverture totale des frontières.

« Nous implorons Sa Majesté le Roi que Dieu l’assiste, de donner ses instructions afin d’éviter un drame social annoncé pour des investisseurs et des salariés qui ont crûs en leur pays et qui se retrouvent livrés à eux-mêmes tout en essayant de s’accrocher à des promesses gouvernementales qui tardent à s’appliquer laissant place à une détresse sans précédent », conclue le communiqué.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Le ministre yéménite des Affaires Étrangères depuis Rabat : l’Iran soutient le terrorisme et le Maroc souffre de son ingérence (vidéo)

Santé : 1,7 MMDH pour la mise à niveau et l’équipement de CHU

Les Marocains « abandonnent » les centres de vaccination… et le stock de vaccins du Royaume dépasse les 11 millions de doses