World Power-to-X Summit, du 22 au 24 juin à Marrakech

29 avril 2022 - 09:00

L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) a annoncé l’organisation du « World Power-to-X Summit » du 22 au 24 juin prochain à Marrakech, dans le but de discuter des stratégies innovantes dans le domaine de l’hydrogène vert.

Organisé en partenariat avec l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), cet événement connaîtra la participation de nombre de décideurs politiques, d’industriels et d’experts qui animeront des panels et des sessions de haut niveau sur les opportunités offertes par l’hydrogène vert et ses produits dérivés, a indiqué l’IRESEN dans son site électronique et sur sa page LinkedIn.

Le programme de ce rendez-vous consacré à l’énergie propre comprend plusieurs thématiques, à savoir « l’économie et les opportunités de l’investissement: l’économie du Power-to-X: un point de départ pour une nouvelle UE-UA », “le benchmark international: quels sont les secteurs qui vont faire l’essentiel de la demande? qui va constituer les marchés clés de l’export?” et “l’intégration des énergies renouvelables: quels challenges pour quel prix?”, a précisé la même source.

Les participants débattront aussi des thématiques: “les perspectives du marché: y a-t-il un marché pour les produits Power-to-X? quel calendrier?”, “Les défis technologiques: comment les innovations en matière d’hydrogène peuvent-elles façonner la durabilité de la transition énergétique?” et “l’échelle Power-to-X: quels sont les défis auxquels fait face le passage industriel à la chaîne de valeur Power-to-X?”.

“Les carburants verts: décarboner la mobilité à travers l’hydrogène…est-ce que l’hydrogène va révolutionner le secteur de la mobilité?”, “construire l’Oasis de l’hydrogène” et “le financement et la réglementation du Power-to-X” sont aussi au menu de ce rendez-vous.

Le « World Power-to-X Summit » se profile comme une plateforme de discussion autour de la nouvelle ère d’énergie propre basée sur l’hydrogène vert, avec l’unique souci d’agréger les efforts et d’apporter des réponses concrètes aux différents défis liés au développement des nouvelles énergies dans le Royaume.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Inscription aux CPGE : le ministère accorde une chance supplémentaire aux bacheliers

Mondial 2022: voici les détails du dispositif en faveur des supporters des Lions de l’Atlas

Stress hydrique au Maroc: un combat de longue haleine